Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Nación Latina

Le Portugal va se déconfiner à partir du 1er juillet

29 juin 2020 à 08h00 Par Jérome Pasanau
Portugal : trois niveaux d’alerte pour lutter contre la hausse de Covid-19.
Crédit photo : AFP

Le pays a défini un déconfinement à trois vitesses. Le plus élevé des niveaux d’alerte concerne certains quartiers de la banlieue de Lisbonne.

Comme le précise le journal Publico dans sa "Une" de vendredi 26 juin, le Portugal poursuit son déconfinement à 3 vitesses. Le gouvernement a en effet défini, le 25 juin dernier, trois niveaux d’alerte pour lutter contre la hausse des cas de Covid-19.

L’état de « calamité publique » - niveau d’alerte avant l’état d’urgence – a donc été instauré dans 19 quartiers de la banlieue de Lisbonne, là où de nouveaux foyers de contamination ont été relevés. C’est le cas notamment à Amadora, Odivelas, Sintra et Loures. Durant quinze jours, les 700 000 habitants concernés doivent rester à la maison et limiter au maximum leurs déplacements.

Partout ailleurs à Lisbonne, l’état « de contingence » est instauré. Quelques restrictions sont en place, les commerces par exemple ferment à 20h, sauf les supermarchés à 22h. Les restaurants ou encore les cliniques et les pharmacies à 23h. Les rassemblements de plus de dix personnes sont également interdits, comme la consommation d’alcool sur la voir publique.

Enfin, à partir du 1er juillet, le reste du pays descendra au seuil le plus faible de l’état d’alerte. Les rassemblements seront ainsi limités à 20 personnes maximum. Boire de l’alcool sur la voie publique restera interdit et les personnes contaminées ou à la santé fragile devront rester confinées. Attention, en cas d’infraction, vous risquez une amende de 100 à 500 euros.