Nación Latina

L'ouragan Dorian a frappé les Bahamas

02 septembre 2019 à 08h41 Par Jérome Pasanau
Photo d'illustration
Crédit photo : Wikimedia commons

L’ouragan de catégorie 5 a touché cette nuit l’archipel caribéen. Il doit poursuivre sa route vers les États-Unis.

Cette nuit, Dorian a touché l’îlot d’Elbow Cay et de Great Abaco, l’île principale des Abacos, avec son lot de pluies torrentielles et de vents violents. Décrit comme « catastrophique » par le NHC, le centre national des ouragans américain, Dorian s’accompagne de vents soutenus, frôlant les 300 km/h avec des rafales pouvant dépasser les 350 km/h.

Si aucun bilan humain n'a pour le moment été communiqué, l’ouragan a fait d’importants dégâts matériels dans l’archipel caribéen qui compte quelques 700 îlots situés entre la Floride, Cuba et Haïti. L’œil du cyclone se trouvait cette nuit à 95 km à l’est de Freeport, sur l’île de Grand Bahama, et évoluait lentement en direction de l’ouest.

Sur l’îlot de Great Guana Cay, balayé par le cyclone, où quelques 200 à 300 habitants sont restés, l’électricité a été coupée. Les météorologues prévoyaient jusqu’à 60 cm de pluies et des ondes de tempête de plus de 6 mètres.

Des vidéos publiées sur le site du journal Tribune 242 des Bahamas montraient des vagues atteignant les toits des maisons en bois, des bateaux renversés flottant dans une eau boueuse au milieu de branches d’arbres, de planches et d’autres débris.

 


La Géorgie et la Caroline du Sud menacées

Après les Bahamas, l’ouragan devrait se rapprocher des côtes américaines et toucher notamment la Floride lundi soir et mardi. Sur place, la Floride et la Géorgie ont été placées en État d’alerte, et les évacuations se poursuivent. L’ouragan pourrait également remonter dans les prochaines heures, vers la Caroline du Sud et du Nord, mais également vers l’Alabama.