Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Insolite

Forcée de faire un test de grossesse pour pouvoir embarquer dans son avion

16 janvier 2020 à 14h35 Par A.L.
Crédit photo : Pixabay

La compagnie HK Express a contraint une passagère japonaise à faire un test de grossesse avant un vol de Hong Kong vers une île du pacifique associée aux États-Unis. En cause ? Le fait que sur ce territoire, de plus en plus d'étrangères cherchent à accoucher afin que leur bébé devienne citoyen américain.

Midori Nishida, une jeune japonaise de 25 ans qui voyageait de Hong Kong à Saipan, la plus grande des îles Mariannes du Nord, dans le Pacifique, a vécu une désagréable expérience pour rejoindre le territoire dans lequel elle a grandi et où vivent encore ses parents. En effet, avant d'embarquer, la compagnie aérienne HK Express lui a fait savoir qu'elle avait été désignée pour se soumettre à un test de grossesse, comme le raconte le Washington Post.

Une mésaventure "humiliante"

Tandis qu'elle avait bien indiqué sur un questionnaire d'enregistrement à l'aéroport de Hong Kong qu'elle n'était pas enceinte, cela n'a pas suffit à contenter le personnel de la compagnie aérienne. De ce fait, Midori Nishida fut escortée jusqu'à une salle de repos où on lui a remis une bandelette pour qu'elle urine dessus afin de réaliser le test. "Ce fut très humiliant et frustrant", a déclaré la passagère pour qui le test négatif lui a permis de monter à bord du vol, explique le quotidien américain. 

Critiquée suite à cet incident, la compagnie aérienne a présenté ses excuses publiquement. "Nous aimerions nous excuser pour la détresse que nous avons pu causer", a écrit la compagnie dans un communiqué avant de rejeter la faute sur l’île de Saipan. "Nous avons pris des mesures depuis février 2019 pour les vols en direction de Saipan pour être sûr que les lois américaines relatives à l’immigration ne soient pas sapées. Nous reconnaissons cependant les préoccupations importantes que cette pratique a suscitées. Elle a été suspendue pendant que nous l’examinons", a-t-elle continué. D'après CNN, qui se base sur des chiffres du Bureau de la santé et des statistiques de l'état civil des îles Mariannes du Nord, 582 bébés de touristes sont nés sur les îles du Pacifique en 2018, alors que seulement 492 résidents permanents ont donné naissance à des enfants.