COVID : reconfinement au Chili malgré le très fort taux de vaccination de la population

26 mars 2021 à 8h00 par Jérome Pasanau

Malgré son exceptionnel taux de vaccination contre le Covid-19, le Chili fait face à une très forte seconde vague de l'épidémie. Le gouvernement vient de décider de reconfiner très strictement 70% de ses habitants.

LATINA
70% du Chili va être reconfiné.
Crédit: Pxhere

Couvre-feu mis en place à 22h, deux permis de sortie par semaine maximum instauré, et aucun pendant le week-end. Le gouvernement chilien a décidé de frapper fort, pour briser la deuxième vague épidémique qui touche actuellement le pays. 70% des habitants, soit 14 millions de Chiliens, doivent rester confinés depuis ce jeudi 25 mars, car la seconde vague de l’épidémie est encore plus grave que la première. Et ce, malgré les bons chiffres de la vaccination que connaît le pays. Le Chili a le troisième meilleur taux de vaccination contre le Covid au monde : 44,3% de sa population a reçu au moins une dose et 15% deux doses. La pandémie de coronavirus a fait près de 30 000 morts au Chili. Le gouvernement espère vacciner 80% de la population d'ici juillet 2021. 

La ministre du Travail l’explique sur son compte Twitter : "Dans les secteurs officiellement définis comme essentiels, les personnes pourront continuer à travailler, comme tout au long de cette période. Leurs employeurs devront leur fournir une dérogation ou une autorisation selon les cas." Depuis le début de la pandémie, le Chili a déjà expérimenté plusieurs confinements, toujours sélectifs selon les communes. La capitale, Santiago, a été ainsi strictement confinée jusqu’en août 2020.