Chauffeurs VTC à Roissy : un vaste réseau de fraude démantelé

22 décembre 2020 à 13h30 par Maud Tambellini

Plus d'une centaine de chauffeurs clandestins travaillaient pour des sociétés fictives, sans rien déclarer à l'URSSAF. Le préjudice pour les finances publiques atteindrait près de trois millions d'euros. Quatre personnes ont été arrêtées.

LATINA
Des sociétés fictives ont employé pendant de longs mois des chauffeurs VTC clandestins sans jamais d
Crédit: pixabay

L’enquête est partie il y a 11 mois à l’aéroport Roissy-Charles-de-Gaulle lors d’un banal contrôle. Mais les policiers sont tombés sur un chauffeur présentant une fausse carte VTC et sont ainsi remontés jusqu’à un vaste réseau de fraude dont le préjudice pour les finances publiques est estimé à près de trois millions d’euros.

Concrètement, des sociétés fictives ont employé pendant de longs mois des chauffeurs VTC clandestins sans jamais déclarer au fisc le bénéfice de leurs courses en voiture. L’argent était ensuite blanchi selon différents modes opératoires.

Quatre personnes ont été arrêtées en Seine-Saint-Denis ; soupçonnées d’être à l’origine de ce vaste réseau de fraude. Parmi les suspects, il y aurait notamment un ancien banquier d’affaires. Les quatre impliqués seront jugés en mai prochain pour « blanchiment et travail dissimulé commis en bande organisée ». Ils encourent jusqu’à 10 ans de prison et 750 000 euros d’amende.

I