Musique

Camilo Sesto, la légende de la chanson espagnole, meurt à l'âge de 72 ans

09 septembre 2019 à 14h25 Par A.L.
Véritable star en Espagne, Camilo Sesto est décédé à l'âge de 72 ans.
Crédit photo : Album "Memorias"

Le célèbre chanteur espagnol qui a vendu 100 millions de disques au cours des cinquante années de sa carrière, Camilo Sesto, est mort ce dimanche 8 septembre à l'âge de 72 ans.

L'Espagne est en deuil. Le chanteur populaire espagnol Camilo Sesto est décédé ce dimanche 8 septembre à Madrid, comme l'a annoncé son manager. Il avait 72 ans. Celui qui a vendu plus de 100 millions de disques durant sa carrière, a succombé suite à un arrêt cardiaque. "Chers amis, Nous avons le regret de vous informer que notre grand et cher artiste Camilo Sesto vient de nous quitter", a déclaré le compte Twitter de la star. "Repose en paix, toute l'Espagne et les pays hispanophones et lusophones vont déplorer la perte de Camilo Sesto", a déclaré pour sa part le Premier ministre espagnol Pedro Sanchez dans un tweet.

Si le roi de la pop latino a été une superstar dans les années 1970 et 1980, le chanteur né en 1946 sous le nom de Camilo Blanes Cortés avait prévu la sortie d’un album pour le 13 septembre prochain. Camilo Sesto devait également faire de nombreuses tournées aux États-Unis, en commençant par un spectacle au Coliseo de Puerto Rico le 3 octobre, puis prolonger les représentations jusqu’à six dates. Connu au cours des dernières décennies pour toutes ses opérations de chirurgie esthétique qui ont fait qu'on le surnomme le Michael Jackson latino, la star espagnole restera célèbre pour ses nombreux titres tels que Perdoname, Melina, Jamas ou encore Donde Estés, con Quien Estés.

S'il a fait ses premiers pas dans la chorale de l’école, au début des années soixante, il intègre le groupe Los Dayson avec lequel il organise des soirées populaires animées de succès. En 1970, il enregistre un premier single, Llegará el verano/Sin dirección, avec le nom artistique de Camilo Sexto. Peu de temps après, en tant que Camilo Sesto, il publie son premier album, Something about me, dirigé par Juan Pardo. Sa ville d'origine, Alcoy, a décrété deux jour de deuil.