Bientôt un médicament pour lutter contre le chagrin d’amour en France !

15 février 2019 à 12h20 par Maud Tambellini

Et s'il suffisait d'avaler une gélule pour faire passer la peine de votre c-ur brisé ? C'est le concept de la méthode Brunet, du nom d'un docteur Canadien. Et cette dernière arrive en France.

LATINA
Crédit: PxHere

Une rupture douloureuse peut vous briser l’âme mais aussi le corps. En effet, quand on se languit pour un être cher, on en perd l’appétit, le sommeil et on peut finir par tomber physiquement malade.

C’est dans ces cas là que le docteur Alain Brunet, un docteur canadien, a eu l’idée d’utiliser le propranolol.

Concrètement ce médicament est aujourd’hui utilisé pour les personnes souffrant de stress post-traumatique. Baptisé « pilule de l’oubli », le propranolol permettrait en effet d’atténuer la douleur liée à un moment traumatique.

C’est ainsi que 360 victimes des attentats de Paris du 13 novembre ont reçu ce traitement.

Le médicament se prend 90 minutes avant une séance avec le psychologue et le patient doit aussi écrire son récit. Lors de sa rencontre avec le médecin ensuite, il lit son histoire et c’est à ce moment là que la pilule fait effet ; lorsque le souvenir est censé passé de la mémoire courte au long terme. Ça en réduit donc petit à petit son intensité et son pouvoir.

Des médecins français commencent à être formés pour traiter des patients au cœur brisé. Mais il n’y a pas eu encore d’expérimentation chez nous.

I