Et si les bouchons de champagne étaient finalement plus dangereux pour l'homme que les requins ?

Et si les bouchons de champagne étaient finalement plus dangereux pour l'homme que les requins ?
Photo d'illustration
Crédit: Pixabay

14 novembre 2022 à 15h47 par A. L.

Que faire pour réhabiliter les requins à qui le film "Les Dents de la mer" a fait un énorme tort ? C'est la question à laquelle va tenter de répondre la Convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d’extinction (CITES) qui débute ce lundi 14 novembre, au Panama.

Les requins sont-ils les vilains petits canards des océans ? Malheureusement, il semblerait que oui. Depuis la sortie du film Les Dents de la mer, réalisé en 1975 par Steven Spielberg, le requin est victime d'une mauvaise réputation. "Ce film a suscité une peur irrationnelle qui a fait un tort infini aux requins", déclarait en juin dernier le docteur en océanologie François Sarano à France TV. "Chaque année, il y a entre 80 et 100 accidents avec des requins, toutes espèces confondues dans le monde entieralors qu’il y a aujourd’hui des centaines de millions de gens qui se baignent, surfent, plongent, jouent… dans le milieu des requins", affirme l'expert.

Pourtant, les préjugés envers le squale ont la vie dure. Alors que de nombreuses associations de protection animale tentent chaque jour de convaincre l’opinion publique de se mobiliser contre l'extinction massive du requin, traqué pour sa chair et ses ailerons, la Convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d’extinction (CITES) qui s'ouvre ce lundi 14 novembre au Panama, va faire la part belle à une conférence dédiée à la sauvegarde des animaux menacés de disparition, et notamment à la survie des requins, comme le souligne Le Parisien.

 

Vous avez plus de risque de mourir à cause d'un bouchon de champagne 

 

D'après le Fond international pour la protection des animaux (Ifaw), 100 millions de requins sont tués par l’homme chaque année, soit environ près de 274 000 requins par jour. "Moins de 10 personnes dans le monde sont tuées annuellement par des attaques de requins", affirme l'Ifaw auprès du journal. "À titre de comparaison, chaque année environ 24 personnes sont tuées par l’impact d’un bouchon de champagne, environ 700 personnes meurent en utilisant un grille-pain et environ 2 000 personnes meurent frappées par la foudre", déclare l’ONG. À titre de comparaison, 25 000 personnes meurent également chaque année des suites de morsures de chiens.

"Quand on voit que 100 millions de requins sont tués chaque année par l’homme et que plus d’un tiers des espèces de requins à travers le monde sont aujourd’hui menacées d’extinction, on se demande qui doit avoir peur de qui", se demande Barbara Slee, experte des squales. "Cette mauvaise image qui leur colle à la peau doit vraiment changer car ils ont une place cruciale dans notre écosystème", continue-t-elle. En effet, Stéfano Mona, spécialiste du sujet au Muséum d’Histoire naturelle, rappelle que "les requins jouent depuis 400 millions d’années un rôle essentiel dans la chaîne alimentaire sous-marine, en y maintenant une forme d’équilibre et en régulant notamment certaines populations de poissons herbivores ou mangeurs de coraux"

Si les requins sont aujourd’hui le deuxième groupe de vertébrés le plus menacé au monde, le documentaire Au plus près des requins, diffusé il y a quelques mois sur France 2,  s'approche au plus près du quotidien de cette espèce qui fait aussi peur qu'elle fascine. Malheureusement cela ne suffit pas à chasser les préjugés. Stéfano Mona invite aujourd'hui publiquement le scénariste Steven Spielberg à participer à son tour à la réhabilitation des requins. "Il leur doit bien ça pour se faire pardonner".