Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Insolite

Une jeune femme refoulée d’un supermarché... à cause de son décolleté !

08 août 2020 à 20h45 Par Aurélie AMCN
Un décolleté jugé "trop sexy" pour faire quelques courses dans un supermarché !
Crédit photo : Groupe Casino

Venue acheter des couches pour son bébé, une jeune femme est refoulée d’un supermarché dans le Var et humiliée… à cause de son décolleté. Récit.

Vendredi dernier, aux alentours de 17 h, Marion se rend au supermarché Casino de Six-Fours, dans le Var, pour y acheter des couches et des linguettes pour son bébé. À peine la porte de l’établissement passée, un vigil l’interpelle et lui barre le passage. « Il m’a dit : ‘’Ce ne sera pas possible dans cette tenue, vous êtes trop dénudée, vous ne rentrez pas comme ça dans le magasin’’ », raconte-t-elle à Var Matin.

La tenue n’a pourtant rien de choquant aux yeux de la jeune femme : une jupe en coton et un bustier à l’imprimé animal enfilés « vite fait ». « J’étais habillée correctement », se défend-elle. Mais le vigil n’est visiblement pas du même avis et estime que son décolleté est « trop sexy »...

UN DECOLLETÉ TROP PLONGEANT POUR FAIRE SES COURSES ?!  

Outrée et humiliée, Marion demande alors à voir la responsable du supermarché. « Elle a été odieuse. Ils m’ont fait passer pour une moins-que-rien, devant tout le monde (…). En rentrant, j’ai pleuré comme un bébé… J’avais jamais vécu un truc pareil », se souvient-elle. Après avoir partagé sa mésaventure sur les réseaux sociaux, photo à l’appui (voir ci-dessous), la jeune femme se décide enfin à aller au commissariat le lundi suivant.

Le policier la dissuade de porter plainte, car, selon lui, « ce sera compliqué de prouver que cet incident relève d’une infraction pénale et qu’il est peu probable que le parquet donne suite ». Il n’en reste pas pour autant là et contacte lui-même la responsable du supermarché.

L’ENSEIGNE S’EXCUSE FINALEMENT… 

« La directrice s’est confondue en excuses ! (…) Elle a reconnu avoir mal agit parce que, m’a-t-elle expliqué, elle ne voulait pas désavouer son agent devant tous les clients. Elle a reconnu que la tenue de Marion était acceptable », confie le fonctionnaire de police.

Contactée par la presse locale, la direction du groupe Casino affirmé que « cette attitude n’est pas tolérable », a présenté ses excuses à la cliente et s’engage à rappeler les « engagements en matière d’accueil et de courtoisie vis-à-vis de [nos] clients à tous [nos] collaborateurs ». Marion a quant à elle refusé le geste commercial proposé par l’enseigne et espère simplement qu’un tel incident ne se reproduira plus à l’avenir… Les internautes, eux, appellent au boycott de l'enseigne.