Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Insolite

Un enfant de 2 ans recrache une tête de souris trouvée dans son biscuit au Nutella (photo)

09 décembre 2019 à 18h00 Par A.L.
Crédit photo : Pixabay

En mangeant un biscuit Nutella de la marque Ferrero, un petit garçon de deux ans a recraché la tête d’une souris. Heureusement, l'enfant est hors de danger.

C'est une expérience traumatisante qu'a vécu un petit garçon de deux ans dans la ville de Chièvres en Belgique. En effet, alors qu’il venait de croquer à pleines dents dans un biscuit de Nutella de Ferrero acheté par son oncle dans une grande surface, l'enfant s’est mis à faire la grimace. Sa grand-mère a à peine eu le temps de lui tendre un mouchoir pour qu’il recrache ce qu’il avait dans la bouche. Résultat ? "À l'intérieur du mouchoir se trouvait quelque chose de couleur noire. Ma belle-mère est devenue toute blanche après avoir compris qu’il s’agissait d’une tête de souris", a confié la mère de l'enfant au média La DH.

Laure Delhaye, la mère du petit Ayden, n’en revient toujours pas et est folle de rage qu’une chose aussi répugnante soit arrivée à son fils. "C’est une honte, pour ne pas dire un scandale ! Avec toutes les normes sanitaires en vigueur et les contrôles, il est inadmissible que cela puisse se produire. Ce qui devait être à la base un plaisir pour lui de manger un biscuit au chocolat s’est transformé en un véritable cauchemar", s’est indignée la maman sur son compte Facebook. "Une odeur s’apparentant à celle de la mort se dégageait de sa bouche", a-t-elle ajouté.

La réponse de Ferrero

Très vite, la mère de l'enfant s’est rendue chez son pédiatre pour s’assurer que son petit garçon n’avait contracté aucune maladie. Si les résultats l’ont rassurée, cette maman envisage tout de même de dénoncer les faits auprès de l’Agence fédérale pour la sécurité de la chaîne alimentaire (Afsca). De son côté, la marque Ferrero a déclaré que "les numéros de série du produit, ainsi que le lieu où il a été acheté et la date", ont été relevés. "Nous allons également aller chercher le biscuit en question et le paquet pour mener des analyses en laboratoires", a précisé la firme ajoutant qu'il était très peu probable que cela vienne de leur chaîne de production, tous les paquets étant "scannés, pesés et analysés pour repérer le moindre corps étranger. Pour le Nutella présent dans certains produits dérivés, il est toujours filtré". Cette histoire reste donc un véritable mystère.