Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Mundo Latino

Mexique : pour Noël, on casse des piñatas (vidéo)

12 décembre 2019 à 16h30 Par Jérome Pasanau
Crédit photo : Wikipedia

Direction le Mexique pour participer à la cérémonie des piñatas.

Bientôt noël et les fêtes de fin d’année. Au Mexique, les célébrations débutent dès le 12 décembre et s’étendent jusqu’au 6 janvier. Pendant cette période, on se retrouve entre amis ou en famille. Et chaque soir, on organise un diner chez une personne différente. Outre les excellents repas, on prie, on chante, ou on reconstitue des scènes de la Bible. Et pour les enfants, et bien on casse des piñatas.

C’est une boite remplie de sucreries et de jouets, suspendue en hauteur. Les enfants doivent la casser à coups de bâton, les yeux bandés. Et cette tradition, elle est très lointaine comme nous l’explique Cindy Glover du site Expert Village :

 « L’origine de la piñata serait chinoise. A l’origine, elle servait à célébrer le printemps. Les pinatas étaient remplies de graines et de petits fruits enveloppés dans du papier. Marco Polo appris cette coutume quand il découvrit la Chine. Il l’a rapporta en Italie, puis en France et en Espagne. Les italiens et les français adaptèrent la tradition, mais les espagnols l’adoptèrent telle quelle. Ils l’ont ensuite exportée au Mexique quand ils ont conquis le nouveau monde. La pinata est devenue à ce moment là un symbole de la culture catholique. En Chine, les 1ères pinatas ressemblaient à des animaux : des vaches, des bœufs ou des taureaux. »  

La religion catholique l’a ensuite reprise à son compte, au moment de la conquête du nouveau monde au 16ème siècle. Elle jouait notamment sur la notion de bien et de mal comme l’explique cette grand-mère mexicaine interrogée par nos confrères du journal Le Monde :

 « Lorsque les adultes et les enfants frappent la pinata, ils détruisent les péchés. Quand la pinata est brisée, ca signifie que le bien a triomphé du mal. Ils peuvent alors commencer à récupérer ce qu’il y avait à l’intérieur : des fruits, des bonbons… Car le mal a disparu. »

C’est à partir du 16ème siècle que la pinata prend la forme d’une étoile à 7 branches. Aujourd’hui, elle prend la forme de tout et n’importe quoi et n’a plus aucune signification religieuse. On l’utilise notamment pour fêter un anniversaire, et traditionnellement, on l’accompagne d’une chanson intitulée « Dale dale dale » :