Mundo Latino

En Colombie, le Tejo est un sport national ! (vidéo)

11 septembre 2019 à 16h30 Par Jérome Pasanau
Crédit photo : @SenalColombia

C'est un peu comme notre pétanque française !

Dans Mundo Latino, on prend la route de la Colombie pour parler du Tejo, le deuxième sport national juste après le football.

Comme pour notre pétanque à nous, l’idée est de lancer un bout de métal plus ou moins rond, le plus près possible d’une cible fixée dans l’argile remplie de poudre explosive.

Nelson Rodriguez, président du club El Porvenir explique les règles.

« Le Tejo, c’est le seul sport autochtone que nous avons en Colombie. Les compétitions se déroulent en général en équipe de 2, 3 ou 4 joueurs, avec un objectif principal, celui d’atteindre un certain nombre de points préalablement établis. 4 figures basiques constituent le Tejo : la mano, la mecha, la embocinada et la monona. Chacune d’entre elle a une valeur et un nombre de points. La mano par exemple, c’est 1 point, la mecha 3, la embocinada 6 points et la monona 9 points. »

Le Tejo est un sport très technique.

« Nous avons besoin de 2 carrés avec de la glaise et au milieu de ces carrés, il y a une sorte de tube avec un ressort de 12 cms de diamètre. Il est coupé ce ressort, de telle manière qu’il épouse la forme de ces carrés inclinés. Et le tube, et bien il est planté sous la glaise. On jette après les Tejos sur ces carrés. Les Tejos ce sont ces petits ronds en acier surélevés. On doit les jeter autour du cercle principal où l’on met 4 petits triangles en papiers. Et a l’intérieur, on rajoute de la poudre explosive. »

Et une fois que le Tejo touche un de ces petits triangles rempli d’explosif, et bien ça explose. Ce sport est devenu populaire par son histoire. Alors on ne connait pas quand ce jeu est né, mais les Colombiens considèrent que c'est un héritage direct de leurs racines précolombiennes. A noter que depuis peu, ce sport traditionnel est même devenu une discipline officielle reconnue par l’état :

« Pour le Tejo, la date la plus importante, c’est celle des années 2000. Où la loi 613 a reconnu comme il se doit ce sport. C’est le seul sport typique de notre pays, la Colombie. »

On retrouve donc 2 types de Tejos. Celui de compétition en club et celui de bar. Car à l’origine, le Tejo est lié à la consommation d’un alcool local, la chicha. Une boisson à base de maïs fermenté avec des fruits. Et parait-il, pour les Colombiens, le Tejo se joue mieux en étant alcoolisé.