Bolivie : des condors des Andes, espèce protégée, retrouvés morts empoisonnés

5 mars 2021 à 9h02 par TD

C'est un véritable drame environnemental. Une trentaine de condors andins ont été retrouvés morts il y a quelques semaines en Bolivie. La piste d'un empoisonnement est privilégiée.

LATINA
Il ne reste plus que 6 000 condors dans la cordillère des Andes.
Crédit: Pixabay

Au total, 35 condors des Andes ont été retrouvés dans la région de Tarija. Les cadavres, certains de trois mètres d’envergure tant ces oiseaux sont imposants, ont été découverts sur une colline rocheuse. Ces 35 condors représentaient 2,5% de la population des condors en Bolivie.

Une enquête a été ouverte pour déterminer les causes de cette hécatombe. La première piste privilégiée est celle d’un empoisonnement : les rapaces auraient mangé un morceau de viande empoisonné volontairement par un éleveur, mais destiné à atteindre un puma pouvant attaquer ses troupeaux. Problème : ce sont les condors qui se seraient emparés en premier de la nourriture empoisonnée.

Sur la liste rouge des espèces menacées

Ces dernières années, d’autres hécatombes du même type ont été recensées en Argentine ou en Colombie. Mais là, certains éleveurs avaient volontairement visés les oiseaux, pensant à tort qu’ils pouvaient s’attaquer à leurs troupeaux.

Il ne reste plus que 6 000 condors andins en Amérique du Sud. L’espèce est classée sur la liste rouge des espèces menacées par l’Union internationale pour la conservation de la nature.