Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Mundo Latino

Argentine : comme chaque 11 décembre, on fête le Tango (vidéo)

11 décembre 2019 à 16h30 Par Jérome Pasanau
Crédit photo : Pixabay

Le 11 décembre, c'est jour de Tango à Buenos Aires.

Chaque 11 décembre, c’est le même rituel à Buenos Aires. La capitale argentine vibre au son du Tango. Sur place, de nombreuses manifestations sont programmées autour de la danse et de la musique. L’idée de cette fête est née en 1965. Ben Molar, auteur, producteur et figure emblématique du milieu du Tango à Buenos Aires réalise alors que le 11 décembre correspond aux dates de naissance de 2 figures majeures du Tango : Carlos Gardel et Julio de Caro.

Julio de Caro est né le 11 décembre 1899 à Buenos Aires. Il est mort le 11 mars 1980 à Mar Del Plata. C’est un violoniste et chef d’orchestre argentin, mais aussi un compositeur de tangos. Carlos Gardel quant à lui est né à Toulouse en 1890. Il est mort en 1935 dans un accident d’avion en Colombie. C’est un chanteur compositeur de Tango, considéré comme la figure la plus importante du Tango de la 1ère moitié du 20ème siècle. Son œuvre et sa voix sont d’ailleurs classées mémoire du monde de l’UNESCO depuis 2003.


Ce titre, la Cumparsita, est un titre emblématique du Tango. La petite fanfare, a été créée en 1916 par Gerardo Hernan Matos Rodriguez. Aujourd’hui, le titre clôture traditionnellement les milongas. Il existe de nombreuses versions de ce titre. Un autre titre emblématique du Tango, c’est El Choclo. Un titre écrit en 1903 par Villoldo.

Depuis 1977, le secrétariat d’Etat à la culture a proclamé le 11 décembre journée nationale du Tango en Argentine. A noter que le Tango est également inscrit depuis 2009 au patrimoine culturel immatériel de l’UNESCO.