Le Chili s’apprête à passer à la semaine de 40 heures, parmi les moins longues d’Amérique Latine

14 avril 2023 à 10h50 par Iris Mazzacurati

Les Chiliens travailleront bientôt 40 heures pas semaines
Les Chiliens travailleront bientôt 40 heures pas semaines
Crédit: CC0 - Image d'illustration

C’est historique pour le Chili ! Le pays rejoint le Venezuela et l’Equateur qui avaient déjà voté le passage à la semaine de travail de 45 à 40 heures.

Pedro Pascal (l’acteur chilo-américain vu dans The Mandalorian ou The Last of Us...) peut se réjouir : il ne travaillera désormais que 40 heures par semaine quand il rentrera au pays, au lieu de 45 (voire 48 dans certains autres pays d’Amérique Latine comme le Mexique ou 44 heures au Brésil).

Cependant, si la joie est tout à fait légitime, il faudra que les Chiliennes et Chiliens soient patients puisque cette nouvelle loi entrera progressivement en vigueur dès 2028. Mais c’est une grande victoire pour le gouvernement au pouvoir, car c’était l’une des promesses électorales du président Gabriel Boric.

Mardi 11 avril, les votes des députés sont sans appel : 127 voix ont voté pour et 14 voix contre (en majeure partie des votes d’extrême-droite).

La mise en place sera lente puisqu’il est prévu que la semaine de travail passe d’abord à 44 heures dans un an, puis 42 dans 3 ans et enfin 40 dans 5 ans. Peu importe, le Chili savoure cette victoire sur le libéralisme importé des États-Unis. 

Désormais, les 19 millions d’habitants du pays auront davantage de temps pour profiter de leur vie privée. Ça vaut aussi pour Pedro Pascal.