Commerçants, artisans, entrepreneurs, On est là pour vous → communiquez local - en savoir plus
Info locale

Le directeur médical de l’Assistance Publique des Hôpitaux de Paris lance un cri d‘alarme

05 février 2021 à 17h30 Par Bertrand Loppin
La capacité 'accueil des hopitaux de Paris est sous tension.
Crédit photo : APHP

Bruno Riou, met en garde sur la situation sanitaire. Le directeur de l’APHP s’inquiète de la tension croissante des capacités d‘accueil dans les hôpitaux de la capitale et du niveau de diffusion du variant britannique.

L’objectif n’est pas de créer un sentiment anxiogène, mais d‘amener chacun à se mobiliser pour affronter au mieux l’évolution de la situation. Ce vendredi, le directeur médical de crise de l’Assistance Publique des Hôpitaux de Paris a souhaité lancer un cri d‘alarme au sujet de la détérioration de la situation en Île-de-France. Bruno Riou déclare que « La situation n'est plus inquiétante mais terrorisante ». Il s’attend à des moments très difficukes dans les semaines à venir.

Bruno Riou explique que la pandémie de coronavirus progresse actuellement de façon lente. Mais, la propagation u variant britannique laisse présager des contaminations de plus en plus nombreuses. Or le taux d‘occupation des lits de réanimation est déjà élevé. En France, on estime que les variants sont présents dans 14% des tests PCR positifs Pour l'Île-de-France, le chiffre monte à 18%. À ce jour, l'AP-HP accueille environ 700 patients en réanimation, Simultannément, l’activité hors Covid est élevée. Du coup, des déprogrammations ont été enclenchées dans les établissements les plus sollicités.