Musique

Maluma: censuré aux États-Unis ! (vidéo)

20 novembre 2017 à 15h00 Par Ludo
Crédit photo : Maluma Official

Alors qu’il interprétait son titre « Felices Los 4 » en direct à la télévision américaine, la production a coupé les paroles de la chanson.

Voilà sans doute une petite polémique dont le chanteur colombien se serait bien passé. Maluma qui triomphe aujourd’hui sur presque tous les continents a en effet été censuré en direct à la télévision américaine, à l’occasion de la cérémonie des Latin Grammy Awards. Un faux pas qui risque de compromettre le bon démarrage des ventes de billets pour ses prochains concerts aux États-Unis. Le Pretty Boy comme on le surnomme vient en effet d’annoncer à la fois un nouvel album et une tournée aux États-Unis. Il devrait entre autres se produire sur la scène du prestigieux Madison Square Garden de New-York. À moins que les fans américains ne décident de bouder ses concerts après ce qui vient de se passer.

Maluma était récemment présent à Las Vegas pour la fameuse cérémonie des Latin Grammy Awards. Une cérémonie pendant laquelle on récompense les meilleurs artistes latinos de l’année. Comme on pouvait s’y attendre, à seulement 23 ans le beau gosse colombien était nommé dans la catégorie « artiste latino de l’année » grâce entre autres au succès de son titre « Felices los 4 ». Une chanson qu’il a donc interprétée en direct sur le plateau de la cérémonie retransmise en direct à la télévision. Le public a eu la surprise d’entendre un « bip » alors que Maluma chantait ce soir-là.

Eh oui, Maluma a été censuré à la télévision américaine. Le mot « carajo » a été purement et simplement effacé pendant sa prestation en live de Maluma. Que l'on se situe en Espagne, ou en Amérique Latine cela peut vouloir dire « rien à foutre ». Pourtant, cette expression n’est pas considérée comme vulgaire en Colombie, le pays d’origine de Maluma. Après cette déconvenue, peut-être qu’il devra revoir les textes de ses chansons avant sa prochaine tournée américaine.