Commerçants, artisans, entrepreneurs, On est là pour vous → communiquez local - en savoir plus
Musique

Wisin évoque la mort de sa fille pour la première fois à la télévision (Vidéo)

22 août 2018 à 15h00 Par Aurélie AMCN
Crédit photo : Wisin

Pour la toute première fois à la télévision, Wisin revient sur le décès tragique de sa fille Victoria à seulement un mois.

L'émotion est encore vive. En 2016, Wisin et son épouse, Yomina Ortiz Feliciano, ont vécu un drame : ils ont perdu leur petite fille, Victoria, à seulement un mois (photos ci-dessous). Invité sur le plateau de l’émission Podemos Hablar samedi dernier (extrait ci-dessous), le chanteur portoricain a évoqué pour la toute première fois cette tragique et triste disparition. Il a commencé par raconter le moment où ils ont appris cette terrible nouvelle : c’était lors du 5ème mois de grossesse. Le médecin leur a annoncé que leur futur bébé était atteint du syndrome de Patau, plus connu sous le nom de Trisomie 13. 

Rapidement, le couple apprend alors que les personnes atteintes de cette maladie ont très peu de chance de vivre ou de survivre à de graves problèmes moteurs et cognitifs. « Quand vous devez prendre des décisions dans votre vie et que vous décidez de continuer à vivre en sachant que les choses ne vont pas se passer comme prévues, vous êtes un combattant et vous méritez le respect. Elle était censée mourir à la naissance, mais elle est décédée 30 jours plus tard dans un merveilleux hôpital de Porto Rico », se souvient Wisin, non sans une pointe d’émotion. 

Aujourd’hui, près de deux ans après le décès de la petite Victoria, Wisin semble avoir surmonté sa douleur grâce notamment à sa passion, la musique. D’ailleurs, il le dit lui-même, il retient une leçon de cette triste et difficile épreuve de la vie : « J’ai compris que Dieu a un contrôle absolu sur la vie. Parfois, le succès peut vous faire croire que vous contrôler les choses, mais ça ne marche pas comme ça. La vie peut vous frapper très fort et vous comprenez qu’il y a des choses supérieures qui vous dépassent ». Pour apaiser leur chagrin, Wisin et son épouse ont pu également compter sur le soutien de leur proche, mais aussi de leurs deux autres enfants, Yelena et Dylan.