Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Musique

Wisin dévoile comment il a surmonté la mort de sa fille d'un mois

01 février 2019 à 14h40 Par Aurélie AMCN
Crédit photo : Wisin

Encore très affecté par la mort de sa fille Victoria à seulement 1 mois, Wisin raconte comment sa femme l’a aidé à faire son deuil et aller de l’avant.

En 2016, Wisin et son épouse, Yomina Ortiz Feliciano, vivent le pire drame pour un couple : ils ont perdu leur petite fille, Victoria, à seulement un mois. Le bébé est mort d’une maladie, le syndrome de Patau, diagnostiqué au cinquième mois de grossesse (photo ci-dessous). Bien que préparés à l’éventualité d’un décès, les deux parents mettent plusieurs mois à faire leur deuil. En août dernier, le chanteur de reggaeton évoquait pour la toute première fois la mort de sa petite fille sur le plateau de l’émission Podemos Hablar. Une séquence déjà riche en émotion. Aujourd’hui, Wisin sort à nouveau de son silence. Mais cette fois-ci, c’est pour confier à nos confrères de PEOPLE en Espanol comment son épouse lui a permis de surmonter sa peine et sa douleur.

Sa force et son courage lui ont permis d’aller de l’avant : « C’est une femme forte que je respecte beaucoup. En plus d’être la mère de mes enfants [ils ont deux enfants de 11 et 9 ans], dans le drame avec Victoria, j’ai découvert tellement de qualités en elle dont je n’avais pas conscience avant. Cela a été un vrai apprentissage pour moi. Aujourd’hui, mis à part tout l’amour et le respect que je lui porte, j’ai aussi beaucoup d’admiration pour elle. Elle a su gérer le deuil de Victoria de manière incroyable ». Bien que porté par son épouse, Wisin demeure toujours très émotif lorsqu’il repense aux premiers et derniers instants de vie de sa petite Victoria.

Mais selon Wisin, cette période difficile de sa vie lui a aussi permis de devenir un homme différent, d’acquérir une certaine sagesse dans sa vie quotidienne : « J’en garde des séquelles, mais c’est une expérience qui m’a aussi appris la maturité, m’a appris à vivre mieux et à valoriser tout ce que je vis (…). Dans la vie, tout n’est pas rose. Il y a des périodes qui vous montrent qui vous êtes vraiment. Ce sont ces moments qui vous affaiblissent, qui se passent comme Dieu le veut. Dans ces moments, il faut regarder ce qui est important et apprendre de la situation et toujours glorifier Dieu, peu importe ce qui se passe ».