Commerçants, artisans, entrepreneurs, On est là pour vous → communiquez local - en savoir plus
Insolite

Un homme "enceinte" aux Etats-Unis

15 juin 2017 à 17h48 Par Ludo

Un américain de 34 ans va bientôt donner naissance à son premier enfant cet été. Né femme, il suit depuis plusieurs années un traitement hormonal pour changer son apparence. Néanmoins il a gardé son utérus et est donc actuellement enceinte.

Une situation assez rare

Ce n’est pas une première mais la situation reste néanmoins assez rare. Trystan Reese, un homme transgenre est donc enceinte de son premier enfant. Et ce n’est pas un accident. Cet américain de 34 ans voulait tomber enceinte. Ainsi malgré un traitement hormonal amorcé il y a dix ans pour développer sa virilité, il a gardé son utérus. D’ailleurs depuis qu’il attend son enfant, il a mis en pause son traitement pour ne pas interférer avec le développement du fœtus.

Trystan Reese est en couple depuis 7 ans. Ayant déjà adopté deux enfants avec son conjoint, les deux hommes ont cette fois eu envie d’avoir un enfant biologique. Ce n’était pas leur première tentative, mais la dernière fois, la grossesse s’est soldée par une fausse couche. Cette fois elle semble sur de bons rails puisque l’accouchement est prévu pour le mois de juillet.

A l’aise avec son corps

En tout cas Trystan Reese ne s’en cache pas. Il est très fier d’être enceinte de son premier enfant. D’ailleurs lui et son conjoint ont créé un site internet pour suivre leur aventure. «  Je vis très bien le fait d’être un homme avec un utérus » a t’il notamment déclaré dans une des vidéos mises en ligne. Avant de poursuivre « Les médecins m'ont assuré que je pouvais avoir un enfant en toute sécurité, pour moi et pour mon bébé. Je voulais juste expliquer que je me sens bien avec l'idée de donner naissance à un enfant, même si dans le monde accoucher est vu comme une chose qui appartient aux femmes. »

Et autant dire que leur histoire a déjà beaucoup fait parler aux Etats-Unis à l’heure où la politique familiale de Donald Trump est plus aux restrictions qu’à l’ouverture. Néanmoins c’est un autre accouchement imminent qui agite les médias outre-atlantique, celui de Beyoncé !

Maud Tambellini