Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Musique

Romeo Santos bientôt au cinéma ?

20 septembre 2017 à 18h05 Par Ludovic Vilain
Crédit photo : DR

Le chanteur explique pourquoi il adore tourner, devant et derrière la caméra.

On avait déjà remarqué que les vidéos de Romeo Santos étaient particulièrement soignées. Dans chacun de ses clips, la star d’origine dominicaine nous raconte toujours une histoire, déroule un fil conducteur et tient les fans en haleine. Cela n’est pas sans raison. Romeo Santos est un vrai fan de cinéma, il aime aussi manier la caméra et jouer la comédie et pour lui, une vidéo même très courte doit tenir le public en haleine. Lorsqu’il s’agit d’un clip musical, Romeo Santos pense qu’il faut trouver le moyen de donner envie au spectateur d’écouter plusieurs fois la chanson, pour le faire voyager et l’accoutumer aussi au style musical.

Dans une interview récente donnée sur internet à la chaîne Vevo, Romeo Santos s’est donc livré une fois de plus, cette fois-ci à propos de cet attachement qu’il a pour les images, la caméra, le jeu d’acteur et la production cinématographique d’une manière générale. Il explique par exemple qu’il est très perfectionniste sur le tournage de ses clips. S’il n’est pas satisfait d’une scène, il demande systématiquement à la refaire jusqu’à obtenir le résultat souhaité. En amont des tournages de ses clips, il exige aussi de participer au choix des lieux et au repérage sur place, même si c’est au bout du monde. On pourrait peut-être lui lancer un appel pour qu’il tourne un prochain clip à Paris ? Ce ne serait pas le premier en tout cas. Toby Love, autre star de la bachata, avait tourné Casi Casi dans la capitale et même quelques images dans les studios de Latina.

Romeo Santos lui, dans son clip « Heroe Favorito » a mis le paquet et supervisé toute la production en demandant à ajouter des effets spéciaux. Pour « Imitadora », il a relu le scénario et insisté pour que la trame « dramatique » de la chanson soit respectée dans le clip. Des signaux évidents qui le mèneront peut-être bientôt jusqu’au Festival de Cannes, qui sait ?