Commerçants, artisans, entrepreneurs, On est là pour vous → communiquez local - en savoir plus
Info générale

Noyau d’abricot : attention au risque d’intoxication au cyanure

31 juillet 2018 à 10h11 Par Maud Tambellini
Crédit photo : Pixabay

L’Anses a décidé de tirer la sonnette d’alarme alors que sur le web, de nombreux sites présentent l’amande du noyau d’abricot comme possiblement anti-cancérigène.

Entre janvier 2012 et octobre 2017, l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation a recensé 154 cas d’intoxication au cyanure. A tel point que l’Anses a décidé de tirer la sonnette d’alarme et de rappeler qu’il ne faut pas consommer plus de trois amandes de noyau d’abricots par jour pour les adultes.

Ces fameuses amandes ont le vent en poupe, vantées sur le web pour des vertus possiblement anti cancer. «  Il n’y a pourtant aucune preuve scientifique » signale l’Anses. Elles contiennent en revanche de l’amygdaline, une substance non toxique en soi mais qui une fois ingérée se transforme en cyanure dans l’estomac.

Le noyau de l’abricot n’est pas le seul concerné. Il y a aussi de l’amygdaline en dose moindre dans les pépins de pomme par exemple. Pour reconnaître une intoxication au cyanure, les principaux symptômes concernent des vertiges, une gêne respiratoire et des palpitations cardiaques.