Commerçants, artisans, entrepreneurs, On est là pour vous → communiquez local - en savoir plus
Info générale

Mexique : un maire assassiné quelques heures après sa prise de fonction

04 janvier 2019 à 10h31 Par Maud Tambellini
Crédit photo : Pixabay

Le Mexique reste la terre de tous les dangers. Malgré l’élection d’un nouveau président dont la volonté est de rétablir l’ordre, un maire a encore été assassiné le 1er janvier.

Si en tant que touriste, le pays continue de faire rêver avec son patrimoine historique mythique et ses plages ensoleillées pratiquement toute l’année ; la réalité locale est tout autre.

Quelques chiffres pour situer. En 2016, le Mexique a été le deuxième pays le plus meurtrier au monde, derrière la Syrie pourtant alors en pleine guerre civile. Et la situation ne s’est pas arrangée dernièrement puisqu’en 2018, on estime à plus de 33 000 le nombre d’homicides commis dans le pays.

Justement face à ce climat de violence, un nouveau président a été élu et est entré en fonction le 1erdécembre. Il s’agit d’Andrés Manuel Lopez Obrador. Son but ; restaurer l’ordre et la paix au Mexique.

Mais il semble que le travail nécessaire soit plus grand qu’il ne le pense. Puisqu’à peine l’année 2019 commencée, un maire était assassiné en pleine rue.

Il s’agit du maire de Tlaxiaco, une ville dans l’état de Oaxaca, au Sud du Mexique. L’élu venait juste d’être intronisé dans la matinée. Mais seulement quelques heures plus tard, alors qu’il se déplaçait dans la rue avec des partisans, au moins un homme semble avoir ouvert le feu. Le maire atteint au poumon ne survivra pas à ses blessures.

C’est déjà le deuxième élu tué depuis la prise de fonction du nouveau président.