Commerçants, artisans, entrepreneurs, On est là pour vous → communiquez local - en savoir plus
Mundo Latino

Mexique : « El dia de los Muertos » perturbé par l’épidémie de Covid-19 (vidéo)

03 novembre 2020 à 10h30 Par Jérome Pasanau
La célébration du « jour des morts » a un goût particulièrement amer cette année.
Crédit photo : Twitter @sxftieanne

En raison des restrictions sanitaires, l’événement a été privé cette année de ses défilés colorés de faux squelettes et de cadavres en latex.

Avec plus de 92 000 décès depuis le début de la pandémie au Mexique, la célébration du « jour des morts » cette année a un goût particulièrement amer. Les cimetières, normalement bondés à cette période de l’année, sont restés fermés pour éviter les réunions de famille. De nombreux évènements ont également été annulés pour freiner la propagation du virus qui a déjà contaminé plus de 92 000 personnes sur les 129 millions de Mexicains. Le plus emblématique de ces évènements est le défilé qui traverse normalement Mexico, la capitale, avec son cortège de crânes hilares, de joyeux cadavres et de « Catrinas », ces élégants squelettes en robes à dentelles multicolores typiques de cette fête.

A la place, des milliers de mexicains ont évoqué chez eux le souvenir de proches disparus. La tradition mexicaine veut que pendant le « Dia de Muertos » les âmes retournent dans leurs maisons pour vivre à nouveau avec leurs proches. Ces derniers préparent en leur honneur des offrandes, sortent des photos, composent des bouquets de fleurs de cempasuchil de couleur orange vif. On sert les boissons et les plats préférés des défunts en plus du « pan de muerto », le pain des morts.

A noter que le gouvernement mexicain avait décrété 3 jours de deuil national pour les victimes du Covid-19 au Mexique. Le pays est le 4ème le plus endeuillé au monde. Lors d’une cérémonie solennelle samedi, premier jour de deuil national, AMLO leur a dédié une offrande au Palais National alors que le drapeau mexicain était mis en berne. De son côté, la mairie de Mexico a créé un site internet permettant aux familles de partager des images de leurs autels. « Gardons le jour des morts… vivant » a twetté la maire de la capitale.