Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Info locale

Limitation de vitesse : un radar incassable bientôt au bord de la route

02 avril 2019 à 09h51 Par Mikaël Livret
Crédit photo : Safran

Pour lutter contre les dégradations de radar depuis le début du mouvement des gilets jaunes, près de 400 de ces radars qualifiés d’incassables vont être installé cette année par l’exécutif.

Presque impossible d’y échapper. 400 radars nouvelle génération vont être installés dès 2019 en France et trois fois plus d’ici 2020. Le gouvernement entend ainsi lutter contre les dégradations subies depuis plusieurs semaines par les cabines fixes au bord des routes. Au moins 75% des radars fixes ont été détruits ou dégradés ces derniers mois, et notamment depuis le début du mouvement des "gilets jaunes".

En test actuellement sur l'A15, dans le Val-d'Oise, ces « radars tourelles » seront ainsi plus difficiles à atteindre, précise le ministère de l’Intérieur. Perché à 4 mètres du sol, ces cabines du futur entièrement automatisées pourront, en plus de la vitesse, surveiller le port de la ceinture, l’usage du portable au volant, les distances de ou si l'on double par la droite. Elles pourront aussi contrôler 32 véhicules à la fois, sur 8 voies de circulation ! 

Une machine de guerre bridée

À terme, ce sera compliqué d’y échapper. Sauf que pour l’instant, le "radar tourelle" n’a été homologué que pour contrôler la vitesse, selon la Sécurité routière. Un radar qui deviendra mobile, sans que l’automobiliste ne puisse le savoir. Les caméras de contrôle pourront être déplacées d’une cabine à l’autre. Ce radar pourra alors changer de place régulièrement, car pour une cabine opérationnelle, il y aura quatre cabines leurres.