Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Musique

Le Cirque du Soleil en mode latino

01 août 2017 à 17h35 Par Ludo

La célèbre troupe de spectacle canadienne cartonne en ce moment avec un nouveau spectacle très caliente.

On connaissait déjà les spectacles éblouissants du Cirque du Soleil sur des thèmes musicaux très populaires, mais cette année la troupe a choisi de surprendre en mettant à l’honneur un groupe de rock argentin très connu en Amérique Latine. Après Michael Jackson, Elvis Presley ou les Beatles, l’ensemble d’acrobates originaire de Montréal au Québec repart donc sur les routes avec un nouveau spectacle et un nouvel univers totalement original. Le Cirque du Soleil a en effet craqué pour Soda Stereo un groupe de rock argentin qui fait fureur à Buenos Aires, mais pas seulement.

Comme à leur habitude, les scénaristes et chorégraphes de la célèbre troupe se sont donc inspirés de la musique pour ensuite créer une revue totalement inédite et spectaculaire. On retrouve donc sur scène des trapèzes, des roues gigantesques et tout un tas de tableaux de danse et de musique sur des remix des chansons de Soda Stereo. Des chansons que connaissent par cœur et fredonnent déjà depuis des années des millions de fans argentins, mexicains et colombiens.

Pour s’assurer un démarrage en fanfare, le nouveau spectacle du Cirque du Soleil a donc été donné pour la première fois au printemps dernier à Buenos Aires, la capitale argentine. Le pari a été très vite gagné puisque les 70 dates prévues ont affiché complet et les billets vendus en quelques jours seulement. Au total plus de 300 000 spectateurs argentins se sont déjà régalés avec ces numéros « rock latinos ».

Le spectacle a été baptisé du chiffre 7, car le groupe Soda Stereo a explosé en 1987, avant de se séparer en 1997, puis de signer une tournée-record en 2007, et la version cirque en 2017. Le cirque du soleil devrait continuer de se produire aux Etats-Unis avec ce spectacle et sans doute traverser l’atlantique pour une tournée européenne en 2018. On a hâte de découvrir ça à Paris.