Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Mundo Latino

Le Brésil entre pandémie et farniente

01 septembre 2020 à 10h00 Par Jérome Pasanau
Crédit photo : Pixabay

Au Brésil, la pandémie explose, mais les plages restent bondées.

Six mois après le début de l’épidémie de Covid-19 au Brésil, le pays compte 120 000 morts, et près de 4 millions de cas positifs. La pandémie est loin d’être maîtrisée dans le pays. Et pourtant, les Brésiliens n’hésitent pas à se ruer sur les plages et à s’exhiber au soleil.

C’était le cas encore le week-end dernier à Rio. Les Cariocas ont pris les plages d’assaut, notamment celle d’Ipanema. La mairie avait pourtant interdit la bronzette sur le sable, ou tout autre activité statique sur la plage. Une règle qui semble impossible à faire respecter dans la pratique. Et ce, malgré les chiffres en progression constante des cas de contaminations.

Ce n’est pas mieux à Sao Paulo. 30 degrés en hiver, et là encore des plages bondées le week-end dernier. Avec même des embouteillages le long de la côte, comme si on était en pleine vacances estivales. Ce qui a valu une mise en garde du secrétaire à la santé de l’Etat de Sao Paulo : « Les gens croient que la pandémie est terminée et que la vie est revenue à la normale, c’est une grave erreur » a dit Jean Gorinchteyn, alors que le virus tue près d’un millier de personnes par jour depuis trois mois.