Commerçants, artisans, entrepreneurs, On est là pour vous → communiquez local - en savoir plus
Info locale

Fête clandestine dans le Val-de-Marne : le maire porte plainte

16 novembre 2020 à 13h30 Par Lucas Pierre
Le propriétaire du loft et l'organisateur de la fête ont été interpellés.
Crédit photo : Common Wikimedia

Dans la nuit du vendredi 13 novembre, 300 à 400 personnes se sont réunies dans un loft de Joinville-le-Pont, dans le Val-de-Marne, pour une fête clandestine.

Entre 300 et 400 personnes étaient présentes à une fête clandestine dans la nuit de vendredi à samedi, à Joinville-le-Pont (Val-de-Marne). Très remonté, le maire Les Républicains de la ville, Olivier Dosne, a annoncé dimanche qu’il allait porter plainte pour « mise en danger de la vie d’autrui ». Il fustige l’organisation d’un tel événement alors que beaucoup se battent contre la pandémie de Covid-19.

Lundi matin, l’élu faisait également part de sa colère vis-à-vis du comportement des organisateurs de la fête et de ses participants. Cette fête clandestine était organisée dans un loft de 300 mètres carrez ; Entre 300 et 400 personnes y participaient. Olivier Dosne évoque une très grande proximité entre chaque fêtard, qu’il juge criminelle.

Le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin a réagi à cet événement dans le week-end : il demande à ce que tous les participants identifiés soient aussi verbalisés - aucune poursuite n’est actuellement en cours à l’encontre des fêtards. De leur côté, le propriétaire du logement dans lequel a eu lieu la fête et l’organisateur de cette dernière ont été interpellés. Une troisième personne a été placée en garde à vue.