Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Musique

Disparition d'Ernesto "Tito" Puentes

09 juin 2017 à 18h01 Par Ludo

Les fans de salsa et de rythmes latinos sont tristes. Le musicien cubain s'est éteint ce jeudi 8 juin à Montpellier à l'âge de 88 ans . Retour sur une carrière musicale hors norme.

Ernesto Puentes est né le 7 novembre 1928 à La Havane. Très vite surnommé "Tito" il a tout simplement débuté la musique aux côtés de ses deux oncles trompettistes en soufflant dans un cornet bricolé. Ca ne s’invente pas. Très vite surdoué, il se fait connaître dans le Cuba des années 1940 avant d'acquérir une renommée internationale, avec plus de 200 albums, dont le fameux "El Alacran" qu’on a tous entendu au moins une fois dans notre vie.

Le succès l’a très naturellement amené à voyager hors de la « isla musical ». Ernesto Tito Puentes a quitté son pays natal au tout début des années 1950 pour une tournée géante en Europe, au Moyen Orient et au Liban. Mais les choses ne se sont pas tout à fait passées comme prévu. L’organisateur de la tournée a planté tout le monde et laissé « Tito » et les musiciens sur le carreau. Il a alors décidé de s'installer en France, dont il disait ne connaître que la Révolution et Charles Trénet. Comme on pouvait s’en douter, c’est à Paris qu’Ernesto Puentes s'est rapidement fait un nom avec ses rythmes calientes.

Dans les des années 70 il a même accompagné les plus grands chanteurs de la variété française. À son palmarès de l’époque des concerts avec Sylvie Vartan, Michel Delpech, Claude François, Nino Ferrer, Eddy Mitchell ou encore Joe Dassin. Rien que ça. Plus tard, il fut également le chef d'orchestre du Big Band de l'émission de Manu Dibango, "Salut Manu" sur France 3. En 1995, il a créé son propre Big Band, composé de 20 musiciens venus notamment de Cuba, du Venezuela ou de Colombie. Avec eux, il se produisait tous les ans à Paris au New-Morning au mois de décembre. Des représentations exceptionnelles que les auditeurs de Latina à Paris ont encore en mémoire. Ernesto "Tito" Puentes a joué pour la toute dernière fois en juillet 2015 au festival Tempo Latino à Vic-Fezensac. Comme dirait Roberto Burgos qui lui rend hommage ce dimanche entre 14h et 17h dans son émission « Los Domingos Salseros » sur Latina : « Hasta bientôt amigo ! ».