Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Musique

Daddy Yankee, Nicky Jam, Maluma : les artistes de reggaeton s'unissent contre les "Latin Grammy Awards"

25 septembre 2019 à 14h15 Par A.L.
Les artistes latinos protestent contre la non nomination de plusieurs chanteurs de reggaeton.
Crédit photo : Daddy Yankee

Ce mardi 24 septembre, la vingtième édition du plus prestigieux prix de musique latine, les "Latin Grammy Awards" vient d’annoncer les noms des artistes qui se qualifieront pour un prix. Résultat ? Plusieurs chanteurs de reggaeton ont été exclus des nominations, provoquant alors la colère de plusieurs stars latines.

C'est officiel ! Les nominations aux Latin Grammy Awards 2019 ont été annoncées, révélant ainsi que le chanteur espagnol Alejandro Sanz est en tête du peloton avec huit nominations, dont celles du meilleur album de musique pop contemporaine et de l'album de l'année. Parmi les autres nominés, les fans pourront également retrouver l'Espagnole Rosalía, J. Balvin, Marc Anthony et plusieurs autres stars très connues. Mais bien que les grands noms de la scène musicale latine aient été reconnus, d'autres talents tels que Maluma n'ont pas été nominé malgré leur année très prospère. Face à ce constat, différents artistes de reggaeton se sont mobilisés sur les réseaux sociaux pour protester contre les nominations qu'ils jugent injustes. Daddy Yankee, J. Balvin, Karol G, Nicky Jam ou Natti Natasha entres autres, ont alors lancé la campagne #SinReggaetonNoHayLatinGrammy pour protester contre le manque de reconnaissance du genre urbain qui a pourtant atteint une popularité exemplaire ces dernières années dans le monde entier.

"Malgré ma nomination, je ne suis pas d'accord avec la façon dont est traité le genre reggaeton et beaucoup de mes collègues. N'oubliez pas une chose très importante, votre plate-forme n'était pas celle qui a créé ce mouvement. Cela va au-delà d'un prix. C’est la culture, la crédibilité, la pertinence et le RESPECT", a déclaré Daddy Yankee, nominé pour sa part pour la Meilleure collaboration / Interprétation Urbaine avec la chanson Con Calma. Très vite, d'autres grands noms de la scène musicale latine tels que Wisin, Anuel AA ou encore J. Balvin ont suivi le mouvement appuyant les propos de Daddy Yankee.

Voir cette publication sur Instagram

Por la cultura y el movimiento !!

Une publication partagée par J Balvin (@jbalvin) le

De son côté, non nominé pour cette compétition, le chanteur de reggaeton colombien, Maluma, s’est adressé à ses fans, en story Instagram (encore en ligne à l'heure actuelle) pour faire part de son ressenti. "Une grande déception de ne pas avoir eu une seule nomination aux @latingrammys, tant d'efforts, le meilleur album de ma vie, Madonna chantant en espagnol, des hits comme HP (...) cela me touche droit au coeur", a-t-il écrit. "Je suis vraiment confus et ne sais pas quoi en penser. La seule chose qui est claire, c'est que ma plus grande récompense c'est de voir mes concerts complets et un public qui m'aime. Je vous aime, mais je ne peux pas cacher ce sentiment qui me fait mal à l'intérieur", a-t-il conclu.

Pour l'heure, les organisateurs des Latin Grammy Awards ne sont pas encore exprimés face à cette polémique qui agite le monde latin.