Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Nación Latina

Colombie : en 20 ans, les incendies n’ont jamais été aussi nombreux dans le pays !

20 septembre 2019 à 06h48 Par Jérome Pasanau
2217 feux ont été enregistrés depuis le début de l'année
Crédit photo : Pixabay

Plus de 2 200 feux de forêt ont été enregistrés cette année en Colombie. C’est le nombre d’incendies le plus élevé enregistré dans le pays depuis 20 ans.

Ce triste constat a été établi par Eduardo Gonzalez, directeur de l’unité pour la gestion du risque de catastrophes (UNGRD). Lors d’une conférence de presse à Bogota la semaine dernière, il a confirmé la hausse des incendies cette année dans le pays. Depuis le début de l’année, 2 217 feux exactement ont été comptabilisés dans tout le pays. Durant l’été, 836 incendies ont été enregistrés dans 17 départements et 256 villes de Colombie.  

Les départements les plus touchés sont : Cundinamarca avec 252 départs de feu, Tolima (203), Cauca (78), Narino (60) et Huila (62). Sur les 836 foyers, 820 sont éteints, 7 sont sous contrôle et 9 sont encore actifs. Selon Eduardo Gonzalez, la majorité de ces incendies ont été provoqués par les hommes. Causés notamment par les brûlis pour préparer les terrains à la plantation de nouveaux produits agricoles.  

Le réchauffement climatique, un facteur aggravant  

Le directeur national des pompiers, le capitaine German Miranda, a ajouté que le réchauffement climatique était un facteur aggravant et compliquait la lutte contre ces incendies. Selon lui, les niveaux de température permettaient auparavant de contrôler les incendies plus rapidement. Ce n’est plus le cas aujourd’hui. Avec le réchauffement climatique, les températures grimpent jusqu’à 42 – 43 degrés, la sécheresse progresse et permet la propagation plus rapide des feux 

L’Amazonie Colombienne pour le moment épargnée 

LAmazonie Colombienne semble pour le moment être épargnée par ces incendies. En revanche, au Brésil et en Bolivie, c’est une autre histoire. Du 1er janvier au 5 septembre, 96 596 foyers d’incendies ont été enregistrés au Brésil par les satellites de l’institut d’observations spatiales. 51.4% de ces foyers étaient situés en Amazonie. En Bolivie, depuis mai, les feux on détruit plus de 1.7 millions d’hectares de forêt et de prairies.