Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Musique

Carlos Vives : sa fille pose nue et inquiète les internautes (Photo)

22 mars 2018 à 13h45 Par Aurélie AMCN
Crédit photo : Carlos Vives

Lucy Vives, la fille de Carlos Vives, publie une photo d’elle entièrement nue sur les réseaux sociaux et choque les internautes.

Lucy Vives est la fille de Carlos Vives. Aujourd’hui âgée de 22 ans, la jeune femme est très populaire sur les réseaux sociaux où elle se décrit comme une « mannequin, artiste, auteure et activiste ». Sur son compte Instagram, elle publie d’ailleurs régulièrement des photos où elle pose devant l’objectif de célèbres photographes pour de grands magazines. On l’a ainsi déjà vu dans la version colombienne du magazine Maxim ou encore dans le magazine pour adultes Soho. Mais l’une de ses dernières photos sexy crée la polémique et inquiète ses quelques 614 000 abonnés sur le célèbre réseau social. 

Lucy Vives y apparaît entièrement nue. Jusque-là rien de bien choquant pour un modèle-photo. D’ailleurs, la photo affiche plus de 63 000 mentions J’aime. Sauf que de nombreux autres internautes n’ont pas hésité à pointer du doigt l’extrême maigreur de la jeune femme dont les côtes sont visibles : certains craignent en effet pour sa santé, tandis que d’autres l’accusent littéralement de faire l’apologie de l’anorexie. « C’est un visage anorexique, ça se voit au premier regard », « Pauvre fille ! Elle a des problèmes et vous ne le voyez même pas », « elle a l’air quand même très maigre » ou encore « la malnutrition, c’est horrible ! » mais aussi « Vas manger un hamburger ! », peut-on lire dans les commentaires. 

Lucy Vives n’a pas encore réagi à ses accusations. Toutefois, il y a quelques temps, la jeune femme avait reçu des critiques similaires après la publication de ses photos pour le magazine Soho. À l’époque, la fille de Carlos Vives s’était défendue en affirmant que « la nudité est quelque chose de naturel. Certains vont avoir la curiosité de regarder le corps féminin comme un objet, mais ils ne devraient pas. Si cela avait été les fesses d’un homme, personne n'aurait rien dit ».