Commerçants, artisans, entrepreneurs, On est là pour vous → communiquez local - en savoir plus
Musique

Becky G : les trois célébrités féminines qui l’inspirent à être fière de ses origines latines

15 novembre 2018 à 15h50 Par Aurélie AMCN
Crédit photo : Becky G

Becky G est fière d’être une artiste latino-américaine, capable de chanter à la fois en anglais et en espagnol et de plaire à un public très large. Un succès qu’elle doit à son talent, mais aussi à trois personnalités qui l’ont toujours inspirée depuis son plus jeune âge. Elle leur rend un bel hommage lors d’une cérémonie de remise de prix.

Ce soir se tiendra la cérémonie de Latin Grammy Awards 2018. Mais avant, la Latin Recording Academy a organisé un événement spécial : le Leading Ladies Of Entertainment qui récompense les femmes influentes de la culture latino-américaine. Pendant la soirée, la chanteuse Becky G a été honorée par le CEO de Sony Music, Afo Verde. Ce dernier a décrit la jeune femme de 21 ans comme étant une « championne » qui « ne néglige pas ses racines latines en chantant en espagnol », malgré des premiers tubes interprétés en anglais. 

Au moment de récupérer son trophée, Becky G a donc pris la parole pour exprimer sa joie et sa reconnaissance, mais surtout pour évoquer les trois célèbres figures féminines qui l’ont toujours beaucoup inspirée dans sa carrière musicale et au cinéma. « Je suis ici parce que je travaille dur (…) mais aussi parce que je suis fière de mes origines. Des femmes comme Selena [Quintanilla], Jennifer Lopez et Jenni Rivera m’ont appris que parce que je suis née ici [aux Etats-Unis] et que je parle anglais ne signifie pas que je suis moins hispanique que quiconque. Elles m’ont enseignée que la liberté d’exprimer sa créativité est plus importante que la critique dont nous avons fait face en tant que femmes latinos fortes », a-t-elle déclaré sur l’estrade de la soirée Leading Ladies Of Entertainment. 

Voir cette publication sur Instagram

I was 9 years old. Living in Inglewood when I started working. 12 years later here I am. Knowing that the Latin @recordingacademy acknowledges my accomplishments & efforts to inspire others is a huge milestone for me in itself. One that hopefully brings me closer to taking a Grammy home one day. I wouldn’t be where I am without the people who believed in me. Since a very young age my parents ALWAYS supported me. They never put caps on dreams. They never told me I couldn’t do something because I was a girl. I think that explains a lot as to why I am the way I am today. Mom, dad, Thank you for that. There’s also a couple of people on my team that I’d like to thank. Those people are Marc Jordan, Ben Tischker, Sherin & the rest of the Rebel One family. Also Afo & Nir, alongside their entire Sony Latin team. Thank you all. These people believed in my vision & have done everything they can to create a space for a young woman like myself to be free. A place to be listened to, to grow, to learn, and to be bold. They always treat me with respect, equality, love & care. They’ve challenged me & have pushed me to become greater. These people on my team have also defended me & have fought bravely for what I believe in. For that I will forever be thankful as well as forever be inspired to continue doing exactly what I’m doing. I am standing here because I am a hard working. I am here because I am strong. I am here because I am talented. I am here because I am proud of where I come from. I am here because I will never ask for forgiveness for expressing myself the way I choose to.

Une publication partagée par Becky G (@iambeckyg) le

En plus de s’inspirer de son idole de toujours, Jennifer Lopez dont elle rêve d’embrasser la même carrière internationale, Becky G a également assuré pouvoir compter sur le soutien inconditionnel de ses parents : « Ils ne m’ont jamais dit que je ne pouvais pas faire telle ou telle chose parce que j’étais une femme. Je pense que cela explique beaucoup de choses ». D'ailleurs après les tubes Mayores et Sin Pijama, entre autres, elle revient aujourd'hui nous faire danser au son de Booty en duo avec C. Tangana.