Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Info locale

52 parcs et jardins deviennent non fumeurs à Paris

07 juin 2019 à 09h39 Par Mikaël Livret
Crédit photo : Pixabay

À partir du samedi 8 juin, il sera interdit d’y fumer sous peine d’une amende de 38 euros pour les récalcitrants.

Une mesure qui vise à lutter contre la pollution et le tabagisme passif. À partir de samedi, il sera interdit de fumer dans 52 parcs et jardins de Paris. Des panneaux d’information et des cendriers sont installés à l’entrée de chacun d’entre eux.

Cette mesure avait déjà été testée en juillet 2018 dans six espaces verts : le parc Georges Brassens (15e), les jardins Anne Franck (3e) et Yilmaz Güney (10e) et les squares Trousseau (12e), Henri Cadiou (13e) et Batignolles (17e). Une expérimentation qui «a permis de faire diminuer le nombre de fumeurs présents dans ces parcs et de mégots jetés au sol», souligne la municipalité.

Si dans un premier temps la pédagogie sera de mise, à terme, les fumeurs risqueront une amende de 38 euros (comme dans les aires de jeux pour enfants).

L’enjeu est énorme autant sur la pollution que les mégots représentent. 38 % des Parisiens fument quotidiennement (contre 30 % des Français). 10 millions de mégots sont jetés chaque jour dans la capitale, soit 3,6 milliards de mégots par an !