Commerçants, artisans, entrepreneurs, On est là pour vous → communiquez local - en savoir plus
Info locale

17 familles de victimes du Bataclan attaquent l’Etat

08 juin 2018 à 09h08 Par Mikaël Livret
Crédit photo : Commons wikimedia

Selon les plaignants réunis en collectif, si les soldats de l’opération Sentinelle étaient intervenus ce soir là, le bilan aurait pu être moins lourd.

La plaie n’est toujours pas refermée. Deux ans et demi après l’attentat du Bataclan, 17 victimes et proches portent plainte devant le parquet de Paris. Selon eux, si les huit soldats de l’opération Sentinelle, présents sur place ce soir du 13 novembre 2015, avaient pu agir, le bilan aurait été moins lourd.

Armés de Famas, des armes de guerre, ils n’ont pas pu, sur ordre de leur hiérarchie, intervenir aux côtés des policiers de la BAC du Val-de-Marne arrivé en premier sur les lieux, comme un commissaire et son chauffeur qui n’ont pas hésité à pénétrer dans la salle de concert pour neutraliser l’un des terroristes.