Tito el Bambino victime d’un cambriolage à Porto Rico !

Tito el Bambino official
18 octobre 2017
Par Ludovic Vilain
La maison du chanteur a Porto Rico a été vandalisée en l’absence de la star. Tito el Bambino a publié un message poignant racontant ce qui lui était arrivée et appelant ses compatriotes à plus de solidarité après le passage des ouragans.

Après Marc Anthony qui s’est fait récemment dérober la somme rondelette de 2,5 millions de dollars par l’un de ses employés, c’est au tour du chanteur portoricain Tito el Bambino d’être victime d’un vol. Décidément, en ce moment il ne fait pas bon d'être une star de la chanson. Dans un long message qu’il a publié sur ses réseaux sociaux, l’artiste a révélé que quelqu’un s’était introduit dans sa maison de Porto Rico pour la cambrioler. Fort heureusement, Tito el Bambino était absent à ce moment-là et aucune violence n’a été constatée pendant cet acte de malveillance.

Sans donner plus de détails, notamment sur le butin qu’aurait pu emporter le ou les cambrioleurs, l’interprète du tube « A que no te atraves » s’est contenté de révéler les faits et de livrer son sentiment sur ce type d’exactions. Dans le texte qu’il a choisi de poster, il met l’accent sur le respect d’autrui, la solidarité dont doivent faire preuve les Portoricains pendant la crise qu’ils traversent et l’absence de sentiment de vengeance qui pourrait les animer.

Peu agressif dans son message, Tito el Bambino en profite tout de même pour lancer une ou deux piques en direction de ceux qu’il appelle les cyniques et qui pourraient se réjouir de son malheur. Extrait : Mucha gente cuando pongo mensajes positivos se ponen cínicos porque piensan que, porque canto no soy un ser humano de carne y hueso.  Comprenez par là que Tito el Bambino n’est pas une star déconnectée des réalités. Il est un être humain fait de chair et de sang comme tout le monde. Il lui arrive de souffrir aussi.

#juntossomosmas #Diosesbueno Puerto Rico 🇵🇷 BRILLA MAS QUE NUNCA ! @zafiroclothing

Une publication partagée par Tito "El Bambino" (El Patrón) (@titobambinoelpatron) le

Après le passage des ouragans Maria et Irma, la maison de Tito el Bambino à Porto Rico avait déjà été inondée et fortement endommagée. Aujourd’hui avec ce cambriolage c’est une nouvelle épreuve que traverse le chanteur. Mais visiblement il a les nerfs solides et il sait rester positif. Un exemple à suivre.