Insolite

La chanteuse France Gall est morte

07 janvier 2018 à 12h05
Crédit photo : France Gall en 1970 - Wikimedia

La chanteuse nous a quittés ce dimanche 7 janvier, à l'âge de 70 ans, des suites d'un cancer.

Isabelle Gall, de son vrai nom, est née le 9 octobre 1947 dans le 12e arrondissement de Paris. Elle vient de nous quitter ce 7 janvier 2018, à Neuilly-sur-Seine, des suites d'un cancer.

La chanteuse avait été hospitalisée mi-décembre pour une infection sévère. Ce matin, Geneviève Salama, sa chargée de communication a publié le communiqué suivant : « Il y a des mots qu’on ne voudrait jamais prononcer. France Gall a rejoint le Paradis blanc le 7 janvier, après avoir défié depuis deux ans, avec discrétion et dignité, la récidive de son cancer. »

Victoire et scandale

En mars 1965, à Naples, elle représente le Luxembourg au concours Eurovision de la chanson. Elle remporte la compétition avec le titre « Poupée de cire, poupée de son » écrit par Serge Gainsbourg.



En mai 1966, France Gall interprète « Les Sucettes ». Encore un titre écrit, pour elle, par Serge Gainsbourg. Dès sa sortie, la chanson de 2 minutes 33 fait scandale : si, pour certains, les paroles décrivent la scène innocente d’une jeune fille, Annie, amatrice de sucreries, d’autres y voient la description d’une fellation.



Les amours de France Gall : Claude François, Julien Clerc et, enfin, Michel Berger !

Entre 1964 et 1965, la chanteuse forme un couple avec Claude François. Ce dernier, jaloux, la quitte le soir de sa victoire à l'Eurovision. Plus tard, d’après le chanteur, cette rupture amoureuse inspirera le titre « Comme d’habitude ». France Gall n’était pas vraiment de cet avis : « "Claude m'a dit que cette chanson m'était adressée... peut-être pour m'émouvoir. Mais je ne vois pas le rapport entre le texte et notre rupture. Parce que le monstre que décrit la chanson, ce n'était pas moi." (L’Express – 2004)

À la fin des années 60, alors que, artistiquement, France Gall est en pleine traversée du désert, elle entame une relation avec Julien Clerc. Le chanteur doit apparaître aux yeux du public comme un "séducteur romantique", sans attache sentimentale sérieuse, et cette situation oblige le couple à se cacher. Après cinq ans, France Gall ne supporte plus la vie que Julien Clerc lui propose et finit par le quitter.

En 1973, la chanteuse rencontre Michel Berger. En 1974, il lui écrit les paroles du titre « La déclaration d’amour », un morceau qui relancera durablement la carrière de France Gall. D’autres succès suivront : « Musique », « Il jouait du piano debout », « Résiste », « Évidemment »…



Drames en cascade

Michel Berger et France Gall auront deux enfants : Pauline, née en 1978, et Raphaël, né en 1981. Malheureusement, en 1992, la vie de la famille bascule lorsque Michel Berger meurt d’une crise cardiaque à 44 ans. En 1993, on diagnostique à France Gall un cancer du sein et, en 1997, sa fille, Pauline, meurt d’une mucoviscidose. France Gall décide alors de prendre sa retraite.