Musique

Jennifer Lopez: son manager est accusé de tentative de viol

15 novembre 2017 à 15h00 Par Ludo
Crédit photo : Jennifer Lopez Official

Le scandale sexuel provoqué par Harvey Weinstein n’en finit pas de secouer Hollywood et la planète people. Aujourd’hui, Benny Medina, le producteur et manager de la Bomba Latina est en pleine tourmente.

Jennifer Lopez, qui vient de sortir son nouveau single « Amor Amor Amor », se serait bien passée de cette publicité. Son manager et producteur, dont elle est très proche, est accusé de tentative de viol par un acteur américain. Jason Tatley, âgé aujourd’hui de 36 ans affirme que Benny Medina aurait tenté de le violer dans une luxueuse maison prêtée par un de ses amis à Los Angeles. D’après les déclarations de la victime, les faits se seraient déroulés au mois de décembre 2008.

Plus explicite sur la scène de l’agression en question, Jason Tatley a relaté au célèbre magazine américain The Advocate que Benny Medina l’avait « jeté sur un lit et mis sa langue dans sa bouche ». Il a aussi expliqué que son agresseur devenait agressif et appuyait sur son cou avec son bras. Fort heureusement pour lui, son ami qui était alors en train de nager à l’extérieur est entré dans la pièce à ce moment-là et a mis fin à ce qui serait une tentative de viol.

Le manager de Jennifer Lopez a démenti les accusations portées contre lui. Dans un communiqué officiel publié par ses avocats « Benny Medina dément catégoriquement les allégations de tentative de viol ». Jennifer Lopez n’a pour l’instant pas réagi officiellement à ces accusations. Si l’on sait que la chanteuse et actrice est très proche de son manager, on peut néanmoins douter qu’elle ose publiquement prendre sa défense, compte tenu de la gravité des accusations qui sont portées contre lui.