Comment bien protéger vos pieds cet été ?

26 juin 2017
Par Bertrand Loppin
Les beaux jours sont de retour ! Avec les fortes chaleurs, vos pieds vont être mis à rude épreuve. Mycoses, tendinites et autres joyeusetés pourraient bien venir tout gâcher. Pour rester bon pied bon œil, on vous donne tous les conseils pour les protéger.

Sans eux, notre quotidien serait bien plus compliqué. Nos pieds nous sont indispensables et nous les sollicitions constamment. Jugez plutôt : En une vie, ils nous permettent de parcourir 2,5 fois le tour de la terre. Avec, nous accomplissons chaque jour entre 5 à 10 000 pas. De plus, le pied est un organe complexe : 26 os, 33 articulations, une vingtaine de muscles et plus de 7000 terminaisons nerveuses. Il est donc d’autant plus important d’en prendre le plus grand soin. Pas question de mettre les pieds dans le plat… Or, selon la très sérieuse Union française de la santé du pied, l’été est une période à risque.

L’été, on a tendance à être pied nu. Oubliez tout de suite l’idée de mettre vos petits petons dans des chaussures fermées sans aucune protection. L’idéal est de remiser vos chaussettes au placard, mais en revanche optez pour des socquettes qui protégeront vos pieds du frottement contre le cuir de la chaussure, frottements qui ne manqueront pas de vous procurer ampoules et coupures, des portes ouvertes aux bactéries et infections en tout genre. Pour les plus réticent à couvrir leurs panards, utilisez tout simplement du talc.

Certains pourraient penser que pour profiter du soleil et de l’air qui caresse langoureusement les orteils, la solution serait de ne pas porter de chaussures. Mauvaise idée surtout si vous êtes en ville. Attention au bitume brulant, attention également à tous les déchets coupants ou autre épines de végétaux qui ne rêvent que d’une chose : s’enfoncer moelleusement dans votre voute plantaire.

Autres grosses contrariétés : les mycoses… Si on montre ses pieds ce n’est pas pour exhiber des ongles longs et sales. Mais attention, il faut aussi faire attention à ne pas les couper trop courts car, dans ce cas, la peau prend la place de l’ongle et quand il repousse, c’est l’inflammation et l’invasion de champignons garanties. Autres dangers possibles, les margelles des piscines, les douches collectives et les eaux stagnantes des fontaines. Ces endroits chauds et humides sont de potentiels repères pour choper des verrues…

Mais il y a encore plus dangereux : la tendinite de l’avant pied… Ce risque vise tous les porteurs de chaussures ouvertes plates et non tenues à l’arrière, comme par exemple, les mules, les crocs ou encore les tongs. Quand le talon n’est pas tenu, le pied fait « grasping ». Il s’agit d’un réflexe d’agrippement. Les orteils se contractent et se recroquevillent en griffe. La tendinite est possible. Vous pouvez aussi être sujet à des fissures au talon ou à une déformation de l’orteil. Attention également aux chaussures à lanières, qui scient le coup de pied et qui vont alors provoquer un gonflement de vos chevilles. 

Enfin, derniers conseils et sans vouloir mettre les pieds, dans le plat, on n’oublie pas l’hygiène. Si on circule toute la journée avec des chaussures ouvertes et pieds nus, on se lave les pieds une fois le matin et une fois le soir, voir davantage si besoin. À chaque fois, on prend bien soin de les sécher soigneusement surtout entre les orteils. Comme quoi été, vacances ne sont pas toujours synonymes de bonheur absolue et absences de contraintes. Il paraît même que l’air des avions seraient nocifs. Quoiqu’il en soit, on aura tout de même tout fait pour que vous puissiez prendre votre pied.