Musique

Anitta dévoile le côté sombre de sa carrière dans un documentaire (Vidéo)

08 novembre 2018 à 15h25 Par Aurélie AMCN
Crédit photo : Anitta

La belle Anitta nous invite dans les coulisses de sa carrière avec le documentaire « Vai Anitta ». L’occasion pour le public de connaître plus intimement la star, et notamment ses périodes difficiles où elle a été contrainte de ralentir le rythme. Regardez !

L’année 2018 a été une belle réussite pour la chanteuse Anitta. En l’espace de quelques mois, la star brésilienne a pris une toute autre dimension en s’exportant à l’international, grâce notamment à ses collaborations réussies avec J Balvin sur Downtown et Machika ou encore avec Maluma et Zion & Lennox. Il se murmure même qu’elle prépare un tube aux côtés de la chanteuse britannique Rita Ora. Bref, rien ne l’arrête ! Anitta vient même de célébrer ses deux nouvelles nominations pour la prochaine cérémonie des Latin Grammy Awards qui se tiendra dans quelques jours. 

ANITTA SE DÉVOILE COMME JAMAIS DANS « VAI ANITTA »

Une année riche que la belle de 25 ans nous raconte en détail dans un documentaire intitulé Vai Anitta et disponible sur la plateforme de streaming Netflix à partir du 16 novembre prochain. « De Honorio Gurgel au monde de la célébrité, Vai Anitta est un documentaire original produit par Netflix qui montre le travail, la stratégie, les rires et les drames derrière le succès de la diva de la nouvelle génération », peut-on lire dans la description du programme. 

MALADE ET À BOUT DE FORCES

Ainsi, dans ces premières images (vidéo ci-dessous), nous découvrons l’interprète de Vai Malandra sur scène, à la rencontre de ses fans, mais aussi dans les coulisses de ses spectacles, en studio, dans des conditions extrêmes pour les tournages de ses clips et surtout dans son intimité. En effet, les caméras la suivent également lorsqu’elle se sent au plus mal, comme ce jour où, à bout de forces, Anitta a manqué de faire un malaise. « Tu ne te reposes jamais », lui reproche l’un de ses collaborateurs. La star apparaît ensuite à l’image avec un masque à oxygène. « Pourquoi je ne sens plus rien ? », se plaint-elle encore affalée sur un canapé alors que son assistante lui masse les jambes pour l'apaiser.