Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Info générale

Yuka : après les produits alimentaires, l’application est désormais étendue aux cosmétiques

27 juillet 2018 à 12h55 Par Maud Tambellini
Crédit photo : Flickr

C’est une application qui a révolutionné notre façon de faire des courses. Il vous suffit de scanner un produit pour savoir s’il est bon ou mauvais pour la santé. Désormais, Yuka décrypte les cosmétiques.

L’aventure Yuka a commencé en janvier 2017 et ne cesse de faire des émules depuis. Plus de 4 millions de personnes utiliseraient l’appli dans les rayons de supermarchés. En se basant sur les données d’Open Food Facts, il vous suffit de scanner un produit pour savoir si se cachent à l’intérieur des additifs nocifs. En prime, des alternatives meilleures pour votre santé sont proposées.

Désormais, Yuka s’étend aux cosmétiques. Vous pouvez scanner votre fond de teint ou votre crème solaire pour savoir s’il y a à l’intérieur des allergènes ou des perturbateurs endocriniens. Si l’appli était pionnière dans sa démarche concernant les produits alimentaires ; ce n’est pas le cas en revanche pour les cosmétiques. En mars dernier l’UFC que choisir avait ainsi lancé QuelCosmetic pour vous aider à y voir plus clair.