Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Info générale

Vous n’avez pas compris l’affaire de l’ex-espion russe empoisonné ? On vous explique!

16 mars 2018 à 10h32 Par Maud Tambellini
Crédit photo : Pixabay

Vous avez peut-être remarqué que les relations entre l’Angleterre et la Russie ne sont pas au beau fixe. Et l’affaire baptisée Skripal prend une telle ampleur qu’elle a poussé les Etats-Unis et bientôt la France à prendre position. Alors qui est Sergueï Skripal, cet ancien espion russe empoisonné. On vous dit tout !

Sergueï Skripal a été longtemps un membre respecté du GRU, la direction générale des renseignements de l’armée russe. Mais en 1995, il est approché par le MI6, les services secrets anglais et devient ce qu’on appelle un agent double. Il va en effet petit à petit livrer l’identité de ses collègues russes jusqu’à être finalement découvert en 2004.

Arrêté, il est condamné à 13 ans de prison en Mordovie, région russe connue pour ses goulags. Mais en 2010, coup de théâtre, Sergueï Skripal est gracié et échangé avec d’autres contre une dizaine d’espions russes arrêtés cette fois aux Etats-Unis.

Jusque-là vous suivez ? En tout cas Sergueï Skripal désormais libre va s’installer en Angleterre dans le petit village calme de Salisbury sous son identité. Sans forcément s’étendre sur son ancien métier, l’homme aujourd’hui âgé de 66 ans se croit désormais hors des griffes de son ancien pays.

Et pourtant le 4 mars dernier, sa fille Ioulia de 33 ans est venue lui rendre visite, lui qui a perdu sa femme d’un cancer en 2012 et son fils de mort inconnue. Le père et la fille se garent vers 13h au parking d’un centre commercial. Ils vont boire un verre dans un pub et manger dans un restaurant italien. Mais aux environs de 16h, la police reçoit un appel les signalant tous deux effondrés et suffocants sur un banc près du centre commercial.

Le sergent Nick Bailey est le premier arrivé sur place et va placer Ioulia en position latérale de sécurité. Le père et la fille sont rapidement évacués vers l’hôpital de Salisbury. Mais Nick Bailey qui se trouve aussi rapidement mal va vite les rejoindre.

D’ailleurs l’ensemble des secours va ressentir des effets de ce qui semble de plus en plus être une contamination par un agent neurotoxique.

Autant dire l’affaire effraie les autorités locales qui appellent tous les habitants qui ont été en contact avec Sergueï Skripal et sa fille à bien laver leurs vêtements.

Le gouvernement britannique ne tarde pas à réagir et pointe du doigt la Russie. Pour la première ministre Theresa May, il n’y a pas de doute. Les chefs d’Etat du gouvernement de la France, de l’Allemagne et des Etats-Unis ont aussi exprimé de leur côté leur consternation.