Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Info locale

Votre véhicule pourra-t-il encore rouler dans Paris après le 1er juillet ?

21 juin 2019 à 09h36 Par Mikaël Livret
Crédit photo : Common Wikimédia

Les règles pour conduire vont encore évoluer dans 10 jours. Jusqu’à présent, les véhicules estampillés d’une vignette Crit’Air 5 avaient interdiction de circuler dans Paris, la semaine, en journée. Ils seront rejoint par les Crit’Air 4, soit les diesel d’avant 2006.

Plus de diesel dans Paris en 2024. L’objectif de la mairie est clairement affiché depuis des mois. Bannir les véhicules les plus polluant de la capitale dans les 5 ans et tous les véhicules thermiques d’ici 2030. « La qualité de l'air s'améliore en Île-de-France, mais nous voulons accélérer le processus. C'est une question de santé publique », alerte Christophe Najdovski, adjoint aux transports de la ville de Paris dans Le Parisien.

Concrètement, au 1er juillet quels sont les véhicules qui ne pourront plus rouler dans Paris intramuros, en semaine de 8 heures à 20 heures ? Les véhicules Crit'Air 4, comme les Crit'Air 5 et non classés, n'ont plus le droit de dépasser le périphérique la journée. Cela concerne les voiture diesel immatriculées avant 2006, les poids-lourd d’avant 2009 et les deux-roues avant 2004. Le périmètre n'inclut toutefois pas les deux bois et le périphérique, concernés eux, par les restrictions de la Métropole du Grand Paris (Crit'Air 5).

Les contrevenants risquent 68€ d’amende. En 2018, les agents de la ville de Paris ont adressé 12 000 PV. Des 2021, la vidéo-verbalisation viendra épauler les agents de terrains pour mieux encadrer la mesure antipollution.

Une mesure étendue à la Métropole du Grand Paris

Selon une étude d'Airparif de fin 2018, cette nouvelle étape permettra de réduire de 23 % les émissions de dioxyde d'azote (N02), de 12 % celles de particules PM10 ou encore de 17 % les PM2,5, trois des polluants les plus problématiques en Île-de-France, précise Le Parisien.

La Métropole du Grand Paris déploie aussi son dispositif et doit voter, ce vendredi, l’instauration d’une Zone à Faible Emission de Polluants (ZFE). Le périmètre concerné s’étend des portes de Paris à l’A86, mais toutes les communes n’ont pas validé la mesure. Seules 55% des 78 communes de la petite couronne se sont dites favorables à son instauration. Du coup, en attendant un consensus, il n’y aura pas de verbalisation.  

Les aides au changement de véhicules vont tout de même augmenter. On pourra toucher jusqu'à 6 000€ via le dispositif Métropole Roule Propre, si l'on remplace un véhicule essence d'avant janvier 1997 ou un diesel d'avant 2001 (2006 pour les foyers non imposables). Un guichet unique regroupant toutes les aides pour changer son vieux diesel devrait voir le jour prochainement.