Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Info générale

Vient-on d’assister à la naissance de premiers bébés modifiés génétiquement ?

27 novembre 2018 à 11h09 Par Maud Tambellini
Crédit photo : Wikimedia Commons

La communauté scientifique retient son souffle et son indignation depuis l’annonce d’un professeur chinois sur la naissance de jumelles dont l’ADN aurait été modifié.

Une enquête a été ouverte pour vérifier la véracité des faits avancés par He Jiankui, un professeur d’université à Shenzen dans le Sud de la Chine.  Le chercheur vient d’annoncer la naissance de jumelles surnommées «  Lulu » et « Nana » dont l’ADN a été modifié.

En effet les deux petites filles ont été conçues par une fécondation in vitro, le papa était séropositif. He Jianki aurait modifié leur ADN pour les rendre résistantes au virus du sida.

La technique utilisée serait celle des « ciseaux génétiques » dont le nom scientifique est Crispr-Cas9. Cela consiste à enlever et remplacer des parties indésirables du génome au stade embryonnaire. Soit dans les premiers jours de la fécondation. Les embryons modifiés ont ensuite été transférés dans l’utérus de la mère.

Si les faits doivent encore être vérifiés, la communauté scientifique s’est néanmoins indignée en parlant d’une ligne rouge d’éthique qui aurait été franchie.