Commerçants, artisans, entrepreneurs, On est là pour vous → communiquez local - en savoir plus
Info locale

Val-de-Marne : deux personnes mises en examen après la fête clandestine à Joinville-le-Pont

18 novembre 2020 à 12h46 Par Lucas Pierre
Les deux individus ont été placés sous contrôle judiciaire pour mise en danger de la vie d'autrui.
Crédit photo : DR

Deux personnes ont été mises en examen mardi soir après une fête clandestine dans la nuit de vendredi à samedi à Joinville-Le-Pont dans le Val-de-Marne. Ils écopent également de plusieurs interdictions, notamment de se rendre dans la commune.

Un premier verdict est tombé dans l’affaire de la fête clandestine à Joinville-Le-Pont (Val-de-Marne). Deux personnes ont été mises en examen mardi soir. Elles ont aussi été placées sous contrôle judiciaire pour mise en danger de la vie d’autrui et exécution d’un travail dissimulé.

Interdiction de se rendre dans la commune

Les deux mis en examen subissent aussi d’autres peines, notamment une contravention pour ouverture irrégulière d’un établissement dans une zone de risques sanitaires, l’obligation de pointer au poste de police une fois tous les 15 jours, l’interdiction de se rendre à Joinville-Le-Pont et l’interdiction de voir ou d’interagir avec les autres participants de la fête clandestine.

Dans la nuit de vendredi à samedi, des policiers sont intervenus pour tapage nocturne dans cette commune du Val-de-Marne. Sur place, les forces de l’ordre découvrent une grande fête de 300 à 400 personnes dans un loft de 100 m² alors que la France est en plein confinement. L’organisateur et le propriétaire du loft avaient été placés en garde à vue. Le maire de la ville, Olivier Dosne (LR), avait annoncé vouloir porter plainte pour « mise en danger de la vie d’autrui ».