Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Info locale

Une nouvelle formation à Paris pour les écoutants du Samu

05 novembre 2019 à 10h49 Par Mikaël Livret
Jusqu'à présent les assistants de régulation médicale du Samu n'avaient de formation dédiée.
Crédit photo : Common Wikimédia

Jusque là ils se formaient sur « le tas ». Désormais, les assistants de régulation médicale du Samu devront suivre un cursus pour apprendre à identifier l’urgence d’une situation en moins de 2 minutes. Il s’agit d’éviter qu’un drame se produise.

38 étudiants Franciliens. Ils sont donc les premiers à expérimenter le nouveau Centre de formation des assistants de régulation médicale (CFARM), à Paris, sur l'ancien site de l'hôpital Broussais (XIVe). Les assistants de régulation médicale du Samu (ARM) doivent désormais suivre des cours. La quarantaine d’étudiants va y apprendre à mesurer en moins de 2 minutes l'urgence et la gravité de la situation. Une formation décidée apres le décès en 2017 de Naomi Musenga, dans l'Est de la France. Une assistante de régulations médicale n'avait pas pris au sérieux son appel au 15. Cette affaire avait pointé plusieurs dysfonctionnements qui devrait être corrigé via cette formation. 

Ces assistants de régulation médicale, en première ligne lors d’appels d’urgence, doivent déceler au plus juste, symptômes et besoins. Les Samu de l’Île-de-France traitent plus de 80 000 appels par an. Désormais, les ARM deviennent un « vrai » métier certifié. Cela coïncide aussi avec l'harmonisation des méthodes de travail entre les 8 Samu d'Île-de-France (4 Samu de l'APHP et 4 Samu de grande couronne).