Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Insolite

Une indienne mange un kilo de sable par jour !

18 juillet 2017 à 16h00 Par Ludo

Ne faites-pas comme cette femme mais essayez plutôt de vous tenir à vos cinq fruits et légumes par jour.

Si jamais vous en avez marre des barbecues de l’été ou des petites salades fraîcheur concoctées par votre belle-mère en vacances, vous pourriez quand même être tenté par ce drôle de régime que suit cette habitante d’un petit village situé à environ 250 kilomètres de New Delhi, la capitale de l’Inde. En effet direction aujourd’hui le pays des palais des maharadjas pour découvrir l’histoire pour le moins insolite de Sudama Devi.

Cette Indienne âgée de 92 ans, a pour habitude de consommer du sable pour rester en forme. En effet, c’est plus d’un kilos par jour de sable qu’elle mange en guise d’alimentation. Ne croyez pas malheureusement qu’elle fait ça par plaisir ou par pur gourmandise. Non, Sudama est en fait atteinte d’un syndrome extrêmement rare appelé le Pica, qui lui est apparu alors qu’elle était âgée d’à peine dix ans.

À cette époque c’est lors d’un pari qu’elle eut l’occasion pour la première fois de manger du sable. Comme quoi on ne le répétera jamais assez surtout en ce moment, évitez les paris stupides avec vos amis quand vous avez trop bu ! Toujours est-il que notre indienne a donc ingurgité du sable en grande quantité et que le fameux syndrome s’est donc immédiatement développé, la rendant accroc mais en bonne santé. Cela fait donc désormais 80 ans, que Sudama Devi, consomme maintenant du sable à chaque repas. Encore plus étonnant que son alimentation, son état de santé. Qui jusqu’ici pourrait croire qu’un organisme humain digne de ce nom pourrait supporter un tel régime ? Je vous le demande. Eh bien, notre Mamy indienne prouve le contraire et tous les médecins qui l’ont examinée en sont restés sans voix.

Bien évidemment son alimentation ne se résume pas qu’au kilo de sable ingurgité chaque jour, sinon ce serait un peu monotone. De temps à autre, Sudama s’autorise des spécialités indiennes comme le byriani qu’elle adore. Mais elle confie aussi qu’il lui arrive de tremper la viande le sable, à la place d’une sauce. Sans doute pour donner un peu de croustillant.