Commerçants, artisans, entrepreneurs, On est là pour vous → communiquez local - en savoir plus
Insolite

Une célibataire millionnaire recherche son nouveau copain qu’elle paiera 70 000€ par an

11 novembre 2018 à 20h45 Par Stéphane Hubert
Crédit photo : Pixabay

Parce qu’elle en a marre d’être malheureuse en amour, une jeune millionnaire a décidé de sortir le grand jeu pour trouver l’âme-sœur.

Trouver l’amour n’a jamais été chose aisée. Et c’est encore moins le cas quand on doute des motivations des prétendants et des prétendantes.

Jane Park : la millionnaire paiera son amour

Jane Park a eu la chance de gagner à l’Euro Millions alors qu’elle n’avait que 17 ans et qu'elle jouait pour la première fois. La jeune femme s’est donc retrouvée, du jour au lendemain, à la tête d’une fortune d’un million de livres, soit l’équivalent de 1,144 millions d’euros.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Jane Park (@janeparkx) le

Une victoire qui n’en fut pas tout à fait une, puisque l’Ecossaise a alors enchaîné les relations amoureuses infructueuses. Elle s’est également rapidement rendue compte que la plupart des hommes qui avaient partagé sa vie étaient avant tout intéressés par son argent.

La jeune femme a pris alors deux décisions qui allaient changer sa vie.

La première, c’est de subir trois opérations de chirurgie esthétique, pour sa poitrine, ses lèvres et son fessier.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Jane Park (@janeparkx) le

La deuxième, c’est de retrouver l’amour, mais d’une manière qui soit sans équivoque, puisque l’heureux élu sera payé 70 000 euros par an pour vivre avec elle. De ce fait, elle pense que cela enlèvera le côté "intéressé seulement par l’argent" des futurs prétendants.

La jeune femme de 23 ans va donc bientôt se lancer dans la recherche de son âme-sœur par le biais d’un site Internet sur lequel les hommes pourront s’inscrire. S’en suivra des rencontres avec elle qui seront filmées et que l’on pourra découvrir dans un documentaire. Pour les intéressés, il faudra guetter l’ouverture du site et des inscriptions !