Commerçants, artisans, entrepreneurs, On est là pour vous → communiquez local - en savoir plus
Mundo Latino

Une attaque au Pérou fait une vingtaine de victimes

26 mai 2021 à 09h00 Par Jérome Pasanau
Le président intérimaire péruvien Francisco Sagasti a ordonné « le déploiement de patrouilles » militaires et policières dans la zone.
Crédit photo : Wikipédia

Les autorités péruviennes ont attribué cette attaque, survenue dans une vallée reculée du pays, à la guérilla maoïste du Sentier Lumineux.

Le bilan est lourd. Dix-huit personnes, dont deux enfants, ont été abattues dans une vallée péruvienne reculée de culture de coca. Sur place, les autorités attribuent ces meurtres à des combattants isolés de la guérilla maoïste du Sentier Lumineux. Cette tuerie, pourrait faire monter les tensions dans la campagne du second tour de la présidentielle, prévue le 6 juin prochain. La candidate populiste de droite Keiko Fujimori, accuse son rival de gauche radicale, Pedro Castillo d’être lié à l’aile politique du Sentier Lumineux, ce qu’il nie. Pedro Castillo s’est empressé de dénoncer sur Twitter « cet acte terroriste », Keiko Fujimori fustigeant de son côté des « actes sanglants ».

« Nous en sommes à 18 » villageois tués dans le village de San Miguel del Ene, dans la vallée des fleuves Apurimac, Ene et Mantaro, principal secteur de production de la coca au Pérou, a annoncé le chef de la police antiterroriste Oscar Arriola à la télévision. Les victimes sont dix hommes, six femmes et deux enfants. « Je condamne fermement le meurtre de ces personnes » a tweeté le président intérimaire péruvien Francisco Sagasti, qui a ordonné « le déploiement de patrouilles » militaires et policières dans la zone « pour que cette action terroriste ne reste pas impunie ».