Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Insolite

Un patron Français offre des vacances illimitées à ses employés !

22 juin 2017 à 09h25 Par Ludo

Voici la très bonne idée qu’a eu un patron français: il offre des vacances illimitées à ses salariés ! Faites-nous passer vos CV si vous voulez postuler.

Lancé dans un premier temps aux États-Unis, le concept des «vacances illimitées» commence à faire du bruit dans le petit monde des start ups . Aussi bien à l’international que sur le territoire français. Exemple récent avec François Raynaud de Fitte, co-fondateur de l’entreprise de livraison de plats cuisinés Popchef, qui s’est lancée dans cette drôle d’aventure avec ses salariés.

A la base une réflexion qui l’a mené à la conclusion suivante : un salarié épanoui se dépasse plus et donc améliore sa productivité. Simple non ? Du coup, les employés de cette startup parisienne peuvent en effet choisir eux-mêmes la durée et la date de leurs congés payés. La seule condition pour la trentaine de salariés concernés : avoir rempli leurs objectifs. Eh oui, tout n’est pas gratos dans la vie. Mais a priori ça marche et le manager ingénieux s’en félicite : « J’ai la conviction qu’un salarié qui est plus épanoui au travail se dépassera un peu plus et aura donc un travail plus efficace », a expliqué François Raynaud de Fitte à BFMTV.

Le système semble pour l’instant faire ses preuves parmi les salariés. « Je suis partie 10 jours en vacances. Je suis rentrée chez moi en Normandie. J’en ai profité pour souffler après une grosse période de rush », explique Manon Manfredi, responsable communication chez Popchef à BFMTV. « Et comme tous nos objectifs étaient terminés avec notre équipe, je pouvais très bien prendre mes vacances. Je me suis arrangée avec mes collègues, elles assuraient le travail en attendant ».

D’après les premières constatations faites après la mise en place de ce système, la direction a aussi remarqué que les salariés n’abusaient pas de leurs avantages. Ils ne prennent en moyenne que trois jours de plus que les cinq semaines de congés payés prévues par le Code du travail . Mais la petite histoire ne dit pas si les salariés partent ensemble ou pas se faire dorer la pilule. Ca c’est une autre histoire.